Comment choisir et installer un détecteur de fumée ?

Comment choisir et installer un détecteur de fumée ?

Les détecteurs de fumée

A partir du 8 mars 2015, il est obligatoire d'installer un détecteur autonome avertisseur de fumée (aussi appelé DAAF) dans tous les lieux d'habitations. Outre cette loi, il est primordial pour vous et/ou pour votre famille de vivre en toute sécurité dans votre maison. Rappelons-nous alors que le détecteur de fumée n'est pas qu'une obligation d'assurance mais il est surtout celui qui vous réveillera la nuit si votre maison prend soudainement feu. Il est important alors de bien choisir son DAAF et de l'installer correctement.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - Un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF)

Étapes de réalisation

1. Que dit la loi ?

La loi impose à tout propriétaire d'un logement d'installer au moins un détecteur de fumée avant le 8 mars 2015. L'installation n'a pas besoin d'être effectuée par un professionnel. La présence du marquage CE sur le DAAF et également le respect de la norme NF EN14604 est obligatoire et garantit la conformité aux exigences matérielles. D'autre part, quand vous achetez un DAAF, la notice d'utilisation doit être incluse. Elle doit comporter les instructions pour le choix de l'emplacement du détecteur, de son installation et de l'entretien.

2. L'achat du détecteur de fumée.

Pour plus de sécurité, il faut acheter un DAAF qui, comme dit à l'étape 1, est conforme à la norme EN 14604. Pensez à regarder l'autonomie du détecteur. Selon la pile électrique fournie, l'autonomie peut varier de 1, 5 ou 10 ans (attention l'autonomie est donnée à titre indicatif et elle peut varier en fonction du nombre de déclenchement de l'alarme). Conformément à ce qui est demandé au fabricant, le détecteur de fumée doit signaler que la pile est faible 30 jours avant de nécessiter son remplacement. Il faut qu'il y ait un bouton "test" permettant de tester régulièrement le fonctionnement du détecteur.

3. Emplacement du détecteur DAAF

La loi dit  : "Installez au minimum un DAAF par logement". Si vous souhaitez installer un seul DAAF, il faut prévoir de l'installer dans le couloir ou le palier qui donne accès au chambre... Le détecteur de fumée sert tout d'abord à détecter les fumées avant qu'elles ne soient dangereuses et surtout à avertir les occupants de la maison qui ne se rendront pas compte d'un départ de feu, s'ils dorment par exemple.

4. Pour plus de sécurité...

Si vous souhaitez aller plus loin, il est conseillé d'installer un DAAF supplémentaire si le couloir d’accès au chambre fait plus de 10 mètres (un à chaque extrémité). Vous pouvez également en installer à chaque entrée des chambres à coucher, dans la salle à manger et le séjour. Si vous avez une maison à étage, il est bien sur préférable d'en installer un à chaque étage.

5. Les zones à éviter

Quand vous aurez visualisé les zones de votre maison où il vous semble approprié de mettre un DAAF, il faudra vérifier qu'aucun appareil émettant des particules de combustions (cheminée, poêle à bois...) ne s'y trouve à moins de 6 mètres. Il faut éviter aussi que le détecteur se trouve à proximité de courants d'airs (près d'une clim, d'un ventilateur, d'une entrée d'air d'une fenêtre...) car cela pourrait empêcher à d'éventuelles fumées d'arriver jusqu'au détecteur et d'être du coup signalées à temps. Enfin, il est préconisé d'éviter d'installer le DAAF dans le garage car le gaz d'échappement est susceptible de le faire déclencher intempestivement, ou encore dans une cuisine ou une salle de bain car le taux d'humidité plus élevé peut en altérer son fonctionnement.

6. Installation du détecteur de fumée

L'installation se fait ensuite tout simplement au plafond, il suffit de prendre le support et de marquer l'endroit où vont se mettre les fixations. Une fois les chevilles en place, on fixe le support et on insère le détecteur d'un quart de tour (sans oublier d'avoir mis la pile). On teste ensuite le fonctionnement du détecteur grâce au bouton test (évitez de le tester avec de la fumée... C'est un peu risqué !). Dans tout les cas, il faut respecter les consignes d'installation se trouvant dans la notice du DAAF que vous aurez acheté.

7. Entretien du DAAF

Le DAAF émet des bips sonores pendant 30 jours pour vous signaler qu'il faut changer la pile. Pour changer la pile, reportez vous à la notice du fabricant. Il est nécessaire de le nettoyer régulièrement avec un chiffon car un appareil sale peut soit se déclencher intempestivement soit trop tardivement. Bien sur il vous faudra contrôler régulièrement le fonctionnement du détecteur avec le bouton test. Pour finir, il est conseillé de changer de détecteur tout les dix ans pour en garantir un fonctionnement optimal...

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Ne pensez pas à "la loi m'a obligé" mais plutôt à "votre sécurité" ! Protégez vous, protégez votre famille, protégez votre foyer et installez un DAAF suivant les recommandations et là où il vous semble nécessaire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

gimini

Comment choisir parmi les modèles de caméra de surveillance ?

Pour assurer la sécurité de votre résidence ou celle de vos bureaux, vous pouvez mettre en place une caméra de surveillance. Ce dispositif vous permettra de détecter facilement la présence d’intrus. Découvrez les spécificités des différents mo

Chercher un article sur Comment fait-on