Comment éduquer son cheval ?

 

par Gadounette |

     
Comment éduquer son cheval ?

Connaître l’éducation du cheval

Vous venez d’acquérir un jeune cheval (impétueux ou pas) et devez l'éduquer. Pour créer une complicité avec lui, travaillez dans une attitude positive.

Étapes de réalisation

1. Pourquoi éduquer un cheval ?

Contrairement, aux chiens et aux chats, cet animal noble et majestueux qu’est le cheval vit à l’extérieur de la maison, et plus souvent au pré.

Dès son plus jeune âge, il doit être en contact avec l’humain pour mieux s'habituer à lui. Cette première approche poulain/humain permettra de lui faire accepter différentes choses le moment venu, comme :
- le licol, les soins, le pansage ;
- un harnachement, ou un humain sur son dos ;
- l’attelage pour des travaux agricoles ou pas.

Le fait de bien éduquer un cheval, permet de mieux l’approcher, pour le soigner, le panser ou le ferrer. Le vétérinaire et le maréchal vous en seront très reconnaissants.

Comme pour les enfants, le poulain ou jeune cheval doit vous obéir, vous respecter et réaliser quelques exercices ou tâches dans le calme et la bonne humeur.

Le fait d’éduquer un cheval de manière positive permet au cheval d’avoir une bonne image de l’homme, il sera donc moins méfiant et sournois. Les relations seront donc de meilleure qualité.

Il faut donc respecter quelques règles d’apprentissage sans forcer le contact avec l’animal.

2. Éduquer un jeune poulain avant son sevrage

Comme pour les autres animaux domestiques, c’est la mère qui éduque dans les premières semaines son petit. Une jument très proche de l’humain permettra d’avoir un poulain également proche de l’homme. C’est donc elle qui va établir la relation positive ou négative entre l’humain et le poulain. Elle va également lui apprendre les différentes règles sociales dans le milieu naturel, surtout si le poulain évolue dans un troupeau ou en compagnie d’une autre jument et son petit.

Les premiers mois, il ne faut pas insister sur le contact avec le poulain. Il est préférable de l’approcher de façon modérée, c’est-à-dire des visites courtes et répétées dans la journée. Il en sera de même pour commencer à le caresser ou le manipuler.

3. Éduquer le poulain après le sevrage

► Le séparer de sa mère par étape

Le poulain est un peu plus hardi mais toujours très proche de sa mère. Dès ses 6 mois, certains éleveurs préfèrent commencer à séparer la mère de son poulain pour mieux le manipuler et commencer son éducation, à savoir : lui mettre le licol, lui prendre les pieds, réaliser les premiers soins nécessaires et le panser.

Toutes ces manipulations doivent se faire dans le calme car le poulain risque d’être stressé et perturbé lorsqu’il sera séparé de sa mère. Il est donc préférable de le séparer de sa mère par étape.


► Établir une relation de confiance dans le calme

Lors de ses différentes manipulations, un contact plus prononcé va donc s’établir entre l’homme et l'animal. Il devra être basé sur une relation de confiance.

Le poulain doit être respectueux de l’humain mais ce respect ne doit pas être à sens unique. Lors de l’éducation du poulain, vous devrez rester calme et non être brutal. Il n’est pas nécessaire d’utiliser la force non plus, pour acquérir une obéissance durable de l’animal. Le cheval doit se laisser toucher sur les parties du corps sans aucun problème par l’éleveur mais également par le vétérinaire, le maréchal-ferrant ou une autre personne extérieure.

N’hésitez pas à récompenser et à flatter le poulain quand ce dernier s’est bien laissé manipuler.


► L'intérêt d'une bonne éducation

Une éducation positive et une relation de confiance permettront de mieux habituer le poulain à l’équipement de travail et à mieux réaliser des soins (parage, ferrage, vaccination….). Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir un jeune cheval méfiant, agressif et sournois envers l’homme.

4. Le débourrage du poulain

L’apprentissage des bases de l’éducation s’est passé dans de bonnes conditions, vous pouvez maintenant vous atteler au débourrage du poulain.

Pour ce faire, le jeune cheval doit se laisser attraper au pré, accepter le licol et marcher près du cavalier, sans agressivité ou peur.

On peut commencer par des ordres vocaux : marcher, au pas, doucement, ho, stop….. pour l’habituer progressivement. On utilise toujours le même ordre pour la même demande. On lui apprend une seule chose à la fois.


► Récompense

Il est indispensable de travailler par le renforcement positif (récompenses, félicitations...), qui sera mémorisé par le cheval. N’oubliez pas d’utiliser régulièrement la récompense (caresses et/ou friandises) juste après l’obéissance pour qu’il fasse le lien entre l’acquisition positive de la tâche effectuée et la récompense.


► Punition

En outre, une légère punition fait aussi partie de l’éducation si le jeune cheval se soustrait à son apprentissage. Elle doit être très raisonnée et appliquée avec beaucoup de discernement. La punition doit être donnée juste après la non-obéissance du cheval afin qu’il comprenne bien, et non quelques minutes après.


► L'intérêt d'une bonne éducation

Un cheval respectueux de l’homme, obéissant, bien dans sa tête permet d’avoir une éducation réussie avec une bonne exécution des différentes exercices, comme :

- l’acceptation de la selle, la sangle et ensuite le cavalier ;
- apprendre à tourner en longe ;
- être monté aux trois allures.


Il est plus judicieux de faire appel à une personne expérimentée qui vous aidera à avoir un cheval confiant et sans risque.

5. Rééduquer un cheval adulte

► Appeler un professionnel

Il est toujours possible de rééduquer un cheval adulte, mais comme pour le débourrage du poulain, il est essentiel de faire appel à un professionnel doté de connaissances équines, afin d’éviter tout acte maladroit et d’obtenir l’effet inverse. Cette personne expérimentée et intuitive vous aidera à lui faire passer les mauvaises habitudes avec patience, rigueur et dans le calme.


► Comprendre le cheval

L’objectif à atteindre est de travailler dans la cohérence et pour l’intérêt du cheval. Ce dernier ne vous désobéit pas forcément : il n’a peut-être pas compris ou appris ce que vous lui demandez, il a peur ou a été trop soumis, il a des douleurs mais il ne sait pas comment vous le dire. Restez donc vigilant dans votre analyse.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Nanna

Comment monter à cheval ? Niveau galop 1.

Un cavalier qui a le niveau galop 1 connaît la base de l'équitation. Il sait monter et s'occuper de son cheval et connaît les règles élémentaires de sécurité.

chrys27

Comment faire partir mon cheval seul en ballade ?

Pour partir seul en balade à cheval, il est recommandé d'avoir un niveau confirmé, un bon sens de l'orientation, connaître les lieux (forêt, plage, campagne) mais aussi les chemins équestres balisés. Il est aussi important d'avoir confiance en son

stylo

Comment nourrir un cheval durant l'hiver ?

Nourrir son cheval l'été est assez simple. Cependant, il n'est pas toujours évident d'apporter la nourriture présentant les nutriments et vitamines nécessaires pour votre cheval durant les grands froids hivernaux. Si ce sujet vous intéresse et que v

Chercher un article sur Comment fait-on