Comment dresser un cheval ?

 

par Gadounette |

     
Comment dresser un cheval ?

Savoir dresser un cheval

Vous êtes cavalier et vous venez d’acheter un cheval. Votre but est maintenant de le dresser pour faire des compétitions, des concours (amateurs ou pas), ou simplement pour le plaisir. Pour ce faire, on distingue plusieurs façons de dresser un cheval à pied ou monté.

Étapes de réalisation

1. Pourquoi dresser un cheval ?

Dresser un cheval permet d’acquérir des connaissances équestres et de savoir monter ou de tenir en selle pour les débutants.

Si vous n’êtes pas un professionnel, il est préférable de s’inscrire dans un centre équestre afin d’avoir la bonne position en selle, mais aussi de bien savoir réaliser les différents exercices de dressage.

Le dressage permet de créer des liens affectifs entre le couple cavalier/cheval. Il est préférable de le faire de manière positive.

Sachez qu’un cheval ne se dresse pas du jour au lendemain. Il faut du temps, de la patience et de la rigueur. Il vaut mieux plusieurs séances courtes et répétées qu’une longue séance, où tout le monde s’énerve. Comptez un an, avant d’établir un véritable climat de confiance entre vous et l’animal. Et oui, il va falloir gagner sa confiance !


N’oubliez pas que chaque cheval a sa propre personnalité, il va donc falloir s’adapter et non le contraire.

2. Comment dresser un cheval ?

Généralement, on commence par un travail à pied et ensuite par un travail monté.

Vous êtes le guide et le cheval « le suiveur », ce qui fait que c’est vous qui décidez et qui donnez les ordres. Vos indications doivent être précises et sans agressivité. On choisit un endroit calme et on travaille dans un climat de confiance.

Avant d’entamer vos séances d’apprentissage qui doivent être courtes mais régulières, pensez à vérifier que votre cheval est en bonne santé physique et mentale.

Si vous établissez un programme d’apprentissage, on passe à un autre exercice, quand le dernier est bien acquis et réalisé par le cheval. On ne cherche pas à brûler les étapes.

Pensez toujours à flatter votre cheval immédiatement par un ordre vocal, quand il a bien réalisé ce qui vous lui avez demandé. Par exemple : «oui, c’est bien, ou bravo ». On peut aussi le caresser. Il vous en sera très reconnaissant et vous travaillerez de manière positive.

Si votre cheval ne répond pas à un ordre au bout de plusieurs fois. On opte pour une légère punition comme en l’élevant le ton de la voix : « non ou alors, c’est quoi ça ! » ou avec une claque de la paume de la main sur la croupe. A proscrire : battre le cheval ou le fouetter.

Pour bien dresser son cheval, le cavalier doit en bonne forme mentale, donc non stressé ou fatigué sinon vous n’obtiendrez rien de bon.

C’est une fois le travail terminé, qu’on nourrit le cheval et que l'on donne des carottes. Cela a pour objectif de ne pas avoir un cheval qui devienne exigeant en réclamant systématiquement des carottes ou autres friandises.

3. Dresser le cheval : travail à pied

Pour commencer le travail à pied, le cheval doit se laisser manipuler sans problème.

Vous devez toujours être connecté avec lui. De ce fait, vous êtes placé sur le côté, et vous regardez son œil de côté.

Le cheval doit être détendu et doit savoir marcher à côté de vous. Vous vous tenez du côté gauche de l’animal, en tenant la longe du licol détendue. Le cheval ne doit pas vous dépasser et marcher devant vous. Il est derrière ou à côté de vous.

On apprend au cheval à s’arrêter et à repartir à la demande et avec les mêmes ordres vocaux. Par exemple :
- pour s’arrêter : « oooh ou arrêter » ;
- pour repartir : « marcher ou au pas ».

Pour arrêter le cheval, votre voix va de l’aigu au grave. Pour le faire avancer, c'est l'inverse : la voix va du grave à l'aigu. Vous devez toujours contrôler la situation.

Une fois, ces règles de base acquises, vous pourrez commencer à longer votre cheval sur un cercle en le faisant tourner autour de vous. On l’échauffe au pas, puis on travaille au trot et ensuite au galop. La séance ne doit pas durer plus d’une demi-heure. Elle se réalise des deux côtés.

4. Dresser le cheval : travail monté

Tout d’abord, il est essentiel de savoir approcher un cheval au box ou au pré, panser son cheval et lui mettre son harnachement : mettre la selle, bien le sangler, et ajuster le filet correctement.

Le cheval ne doit pas bouger quand vous montez.

La première chose est de savoir monter aux trois allures : pas, trot et galop. Effectuer différentes transitions d’allure et des changements de direction.

Le dressage dit « commun », c’est aussi : apprendre l’incurvation au cheval, répondre à la jambe isolée, faire des arrêts carrés, savoir reculer, se déplacer latéralement.

Cette phase d’apprentissage doit être bien acquise car elle vous permettra d’aborder certaines disciplines équestres ou de partir en balade.

Il est conseillé de travailler avec un moniteur pour obtenir de bons résultats.

5. En résumé

Vous êtes le dominant et lui le dominé. Le cheval ne doit jamais vous bousculer car dans ce cas, il vous manque de respect. Chacun conserve son espace personnel.

N’oubliez pas que votre cheval est beaucoup plus imposant et lourd que vous, il est donc plus fort physiquement.

On travaille toujours dans le calme et la bonne humeur.

Il est judicieux de passer du temps avec son cheval, sans forcément le travailler. Une séance de massage, de pansage voire « de broutage » est tout aussi bénéfique. Cela vous permettra de renforcer vos liens affectifs.

Dresser son cheval s’est accepté les réussites mais aussi les défaites.

Sachez gagner et conserver sa confiance au fil du temps. Vous êtes un couple, vous êtes partenaires, vous êtes complices.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Nanna

Comment monter à cheval ? Niveau galop 1.

Un cavalier qui a le niveau galop 1 connaît la base de l'équitation. Il sait monter et s'occuper de son cheval et connaît les règles élémentaires de sécurité.

chrys27

Comment faire partir mon cheval seul en ballade ?

Pour partir seul en balade à cheval, il est recommandé d'avoir un niveau confirmé, un bon sens de l'orientation, connaître les lieux (forêt, plage, campagne) mais aussi les chemins équestres balisés. Il est aussi important d'avoir confiance en son

stylo

Comment nourrir un cheval durant l'hiver ?

Nourrir son cheval l'été est assez simple. Cependant, il n'est pas toujours évident d'apporter la nourriture présentant les nutriments et vitamines nécessaires pour votre cheval durant les grands froids hivernaux. Si ce sujet vous intéresse et que v

Chercher un article sur Comment fait-on