Comment avoir un cheval chez soi ?

 

par Gadounette |

     

Avoir son cheval chez soi est le rêve de tous les cavaliers. Seulement voilà, il faut de la place. Comment aménager l'espace pour accueillir un cheval ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Étapes de réalisation

1. Quelle structure pour accueillir son cheval à la maison ?

Pour accueillir son cheval chez soi, il est primordial d’avoir un pré d’une superficie minimum d’un hectare (pour un cheval). Cependant, le cheval est un animal grégaire qui vit en troupeau. Seul, il s’ennuie. Il est donc important de lui prévoir un compagnon comme un autre cheval ou un autre animal tel qu’un âne, un mouton, des poules…

Donc, si vous avez deux chevaux, il faudra prévoir deux hectares pour vos deux compagnons. Le champ sera divisé en deux parcelles. L’une accueillera les chevaux qui vont donc brouter. L’autre partie de champ va se reposer afin de laisser repousser l’herbe. C’est un peu comme une gestion de pâture.

2. La clôture du champ

Le pré devra être bien clôturé pour éviter que le cheval ne se sauve. Il est préférable d’opter pour une clôture en bois. Cependant, il faudra entretenir le bois régulièrement.

Vous pouvez aussi opter pour des rubans qui seront fixés aux piquets bien ancrés au sol. La clôture devra être électrifiée pour plus de sécurité.

A proscrire : les barbelés qui peuvent blesser l’équidé.

3. L’aménagement du champ

Pour que votre cheval ait une pâture très agréable et saine, il est important que celle-ci soit ombragée pour qu’il puisse se protéger des chaleurs estivales. Une surface plane est mieux adaptée qu’une surface pentue. Un cheval âgé aura plus de difficulté à se déplacer sur cette dernière.

Il est aussi plus judicieux que le pré soit protégé des vents forts et froids. Des grandes haies d’arbres seront donc à privilégier.

Vous pouvez aussi lui prévoir un abri qui protège de la chaleur, des insectes l’été, mais également des différentes intempéries. L’entrée de l’abri sera prévue à l’inverse des vents dominants.

Un point d’eau est essentiel pour que le cheval puisse s’abreuver. Si vous ne possédez pas de ruisseau, pensez à installer une baignoire que vous remplirez d’eau. En général, un cheval boit 50 litres d’eau par jour, voire plus quand il fait très chaud.

On prévoit aussi un endroit pour son alimentation et le foin qui ne doit pas être posé à même le sol. Un foin moisi est très mauvais pour l’équidé.

Si vous disposez d’une belle superficie, vous pouvez également vous prévoir une carrière pour travailler votre cheval.

4. L’entretien du pré

Le pré devra être entretenu régulièrement pour éviter que le cheval ne soit infesté par les vers.

Pour ce faire, on nettoie les crottins, on fait attention aux plantes toxiques qui pourraient rendre votre cheval malade en les détruisant comme le Séneçon de Jacob, le Millepertuis….

Un pré bien entretenu donne un cheval en bonne santé.

5. Le box

La cerise sur le gâteau est d’avoir un box. Il permet d’accueillir le cheval quand il est malade, blessé et qu’il ne peut pas vivre au pré pendant un certain temps. C’est aussi très utile quand il fait très froid, votre cheval appréciera son confort et vous en sera reconnaissant.

6. Les avantages d’avoir son cheval chez soi

Avoir son cheval chez soi permet de voir son compagnon tous les jours et de créer une grande complicité. On peut le voir quand on veut, surtout le week-end.

On n’a plus besoin de payer une pension au club qui peut s’avérer très chère. C’est le véritable avantage.

On n’a plus de frais de déplacement pour rendre visite ou travailler son cheval au centre équestre. Toutefois, il est nécessaire d’avoir un van ou un camion pour se déplacer avec l’équidé.

Le must, serait d’avoir des chemins de balade à proximité de chez soi pour partir se promener.

7. Les inconvénients d’avoir son cheval chez soi

On préfère voir les avantages et rarement les inconvénients et pourtant, ils sont bien présents, il est donc important d’en avoir conscience avant de faire venir votre compagnon à la maison.

Pensez à stocker le foin, il faut donc avoir une grande grange, le foin ne se conserve pas dehors à l’humidité. Les grandes bottes de foin sont imposantes et lourdes, vous aurez donc besoin d’un engin à moteur pour transporter les bottes dans le champ.

Vérifiez régulièrement l’état des clôtures en faisant régulièrement le tour du champ. Dans le cas contraire, vous risquez de devoir faire une réparation de clôture un soir, juste après une journée de travail harassante et peut-être sous la pluie.

Nettoyez régulièrement la pâture et gérez quotidiennement son alimentation. Le cheval mange tous les jours.

Il est difficile de s’absenter pour partir en vacances, à moins que vous ayez un voisin conciliant qui puisse s’occuper de votre cheval durant votre absence. Prévoyez un voisin bricoleur, en cas de problème de clôture.

Savoir faire les premiers soins (des piqûres par exemple) si votre cheval est malade ou blessé. Les frais vétérinaires vont exploser si le vétérinaire doit venir tous les jours.

Pour info, au centre équestre, votre cheval est surveillé et nourri quotidiennement. La solution idéale serait d’être le patron du centre équestre.

A noter : le propriétaire qui accueille son cheval chez lui, doit en informer les Haras Nationaux qui recensent les lieux où sont logés les équidés. En cas d’oubli, c’est une amende.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Nanna

Comment monter à cheval ? Niveau galop 1.

Un cavalier qui a le niveau galop 1 connaît la base de l'équitation. Il sait monter et s'occuper de son cheval et connaît les règles élémentaires de sécurité.

chrys27

Comment faire partir mon cheval seul en ballade ?

Pour partir seul en balade à cheval, il est recommandé d'avoir un niveau confirmé, un bon sens de l'orientation, connaître les lieux (forêt, plage, campagne) mais aussi les chemins équestres balisés. Il est aussi important d'avoir confiance en son

stylo

Comment nourrir un cheval durant l'hiver ?

Nourrir son cheval l'été est assez simple. Cependant, il n'est pas toujours évident d'apporter la nourriture présentant les nutriments et vitamines nécessaires pour votre cheval durant les grands froids hivernaux. Si ce sujet vous intéresse et que v

Chercher un article sur Comment fait-on