Comment longer un cheval

 

par Gadounette |

     
Comment longer un cheval

Bien savoir longer un cheval

De nombreux cavaliers sont assurés de bien savoir longer leur cheval. Cependant, beaucoup ne le réalisent pas correctement. Longer un cheval correctement est capital.

Étapes de réalisation

1. Pourquoi longer un cheval ?

Généralement, on longe un cheval : lors de la période de débourrage, pour muscler le dos du cheval, pour l’échauffer, ou pour évacuer un trop plein d’énergie.

Le travail en longe aide aussi à la préparation physique et mentale des chevaux. Il établit les divers codes de communication entre le cavalier et sa monture.

Pour les plus confirmés, le travail en longe permet également d’éduquer et de rééduquer certains chevaux rencontrant des difficultés sur le plat ou à l’obstacle.

Le travail en longe est complémentaire au travail monté. Une bonne séance de travail en longe peut tout à fait remplacer une séance de travail monté.

L’intérêt du travail en longe est de permettre au cheval d’organiser son corps en total liberté. Il n’a pas de cavalier sur le dos. Si l’équidé ressent une faiblesse ou une douleur physique, il a la possibilité de compenser par un autre mouvement pour ne pas travailler dans la douleur.

Travailler son cheval en longe est donc la base de l’apprentissage, mais c’est aussi la base du travail d’un cheval de voltige.

2. Comment longer un cheval ?

Vous êtes au même niveau que votre monture, à pied. Pour travailler votre cheval en longe, vous aurez besoin de votre voix pour transmettre les ordres vocaux (c’est primordial) mais aussi de matériel.


► Le matériel pour longer un cheval

Il est essentiel d’utiliser du matériel adapté, fiable et pratique comme :
- un filet avec une embouchure ou un caveçon ou un licol éthologique ;
- une longe de 8 mètres minimum qui sert de lien entre le cheval et le cavalier ;
- une chambrière avec une mèche souple pour permettre le mouvement en avant du cheval ;
- Des gants sont aussi conseillés.

3. Longer le cheval

Pour longer un cheval, on choisit un endroit tranquille pour que celui-ci reste concentré. Vous pouvez utiliser un rond de longe plus facile pour travailler, la carrière ou le manège.


► Bien se placer

On se place perpendiculairement au cheval. Si le cheval travaille piste à main gauche, on tient la longe de la main gauche, et la chambrière de la main droite. Le cheval va donc tourner en réalisant de petits cercles puis des grands cercles. Au fur et à mesure, on déplie la longe qui doit être tendue et non en guirlande et le surplus est tenu dans la main sans faire de nœud, ce qui pourrait être dangereux.

On longe le cheval en « essayant de marcher sur sa queue » pour le faire avancer. On ne se tient jamais trop devant, car cela le fait stopper.


► Procéder par petits à-coups

Il est important de ne pas agir sur la bouche du cheval violemment, mais par petits à-coups.
C’est la main maintenant la longe qui est en contact avec la bouche du cheval. Elle contrôle le diamètre du cercle mais aussi la vivacité ou pas de celui-ci. On ne fait pas de gestes brusques, ils doivent être mesurés et gradués.

Votre cheval, le longeur et la chambrière doivent former un triangle.

4. Les différentes allures pour longer le cheval

On commence par détendre son cheval au pas. Il faut être connecté avec son cheval pour que celui-ci soit concentré. C’est-à-dire que l’on regarde l’œil de l’équidé.

Vous devez être détendu pour ne pas lui transmettre votre stress. Votre séance de longe doit être gracieuse et harmonieuse.

Une fois, le cheval échauffé, on peut travailler le trot puis ensuite le galop.


On travaille en transition montante et descendante. C’est-à-dire, le cheval marche puis s’arrête. Le cheval marche, trotte, repasse au pas puis s’arrête. Le cheval trotte, galope, change de transition puis s’arrête etc.

Pour faire avancer le cheval, on se sert de sa voix et de la chambrière, si celui-ci n’avance pas ou peu. On l’agite doucement comme si on voulait réaliser un revers de main au tennis. La chambrière ne doit jamais arriver dans les postérieurs du cheval. La mèche de la chambrière doit toucher le grasset pour favoriser l’engagement du postérieur. Quand on n’utilise pas la chambrière, celle-ci se tient la pointe dirigée derrière le cheval et au sol.

On travaille dans les deux sens, à gauche et ensuite à droite par exemple. La séance doit durer au maximum 30 minutes (15 minutes de chaque côté).

5. Les ordres vocaux pour longer le cheval

Les ordres vocaux sont indispensables pour longer le cheval.
- Pour une transition montante, on part d’une voix grave et ensuite aigüe : marrrchez….., troooooootter….. (voix énergique) ;
- Pour une transition descendante, on fait l’inverse : voix aigüe et voix grave (voix plus lente).
C’est l’intonation de la voix qui guide le cheval. On utilise toujours les mêmes mots pour les mêmes ordres.

L’intonation de la voix : calme, rassure ou réprimande le cheval.

Quand le cheval est stoppé. Ce n’est pas lui qui vient vers vous, mais l’inverse. Vous vous approchez de votre cheval. Vous le félicitez si celui-ci a bien réussi son exercice et vous changez de main.

Lors d’une séance de longe, on peut réaliser quelques instants de pause pour détendre le cheval.

6. En conclusion

Quand vous longez un cheval, il doit régner une parfaite osmose entre le cavalier et l'équidé. Le cavalier est détendu et le cheval attentif.

Une séance de longe peut tout à fait remplacer une séance de travail monté. On peut aussi longer un cheval pendant dix minutes environ, juste avant une séance de travail ou une balade.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Pour longer correctement, prendre ses premiers cours de longe avec un moniteur.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Nanna

Comment monter à cheval ? Niveau galop 1.

Un cavalier qui a le niveau galop 1 connaît la base de l'équitation. Il sait monter et s'occuper de son cheval et connaît les règles élémentaires de sécurité.

chrys27

Comment faire partir mon cheval seul en ballade ?

Pour partir seul en balade à cheval, il est recommandé d'avoir un niveau confirmé, un bon sens de l'orientation, connaître les lieux (forêt, plage, campagne) mais aussi les chemins équestres balisés. Il est aussi important d'avoir confiance en son

stylo

Comment nourrir un cheval durant l'hiver ?

Nourrir son cheval l'été est assez simple. Cependant, il n'est pas toujours évident d'apporter la nourriture présentant les nutriments et vitamines nécessaires pour votre cheval durant les grands froids hivernaux. Si ce sujet vous intéresse et que v

Chercher un article sur Comment fait-on