Comment rappeler son chien ?

 

par Gadounette |

     
Comment rappeler son chien ?

Travailler le rappel du chien

Le rappel du chien est la base de l’éducation canine. Il permet de se promener avec son chien en toute sérénité. Votre compagnon peut gambader à sa guise, vous êtes libre de vos mouvements mais en cas de danger, Médor revient rapidement à vos pieds. Comment travailler le rappel ?

Étapes de réalisation

1. Travailler de préférence avec éducateur spécialisé

Bien entendu, on peut éduquer seul son chien en lui apprenant les ordres de base « assis, couché, au pied, le rappel » et aussi la marche en laisse.

Cependant, travailler avec un éducateur spécialisé apporte beaucoup plus de résultats. Cela permet d’éduquer votre chien dans un autre environnement mais également de le sociabiliser à d’autres chiens qui suivent l’éducation canine.

Cette éducation canine a pour objectif d’apprendre les bonnes règles de conduite à votre chien tout au long de sa vie.

2. Comment éduquer son chien ?

On distingue l’éducation classique et l’éducation positive.


► L’éducation classique
Elle repose sur le principe du dominant et du dominé, la récompense et la sanction. Certains chiens plus sensibles que d’autres n’adhèrent pas à ce type d’éducation.


► L’éducation positive

Elle se base principalement sur la récompense lors du comportement souhaité et elle proscrit la punition. L’inconvénient de cette méthode, c’est que l’on donne beaucoup de friandises pour obtenir un résultat. Elle n’est pas toujours adaptée au chien dominant et chien de garde.


► Trouver le juste milieu

Il est donc plus judicieux de trouver le juste milieu entre ces deux méthodes car le plus important dans l’éducation canine, c’est :
- de rester cohérent ;
- d’employer les mêmes mots pour les mêmes ordres ;
- de consacrer beaucoup de temps à son éducation tout en restant patient.

3. Comment rappeler son chien ?

Rappeler son chien est l’apprentissage le plus difficile de l’éducation canine. Cela demande du travail dans le temps, et beaucoup de patience.

Avant de commencer le rappel avec son chien, ce dernier doit connaître les ordres de base : assis, couché, pas bouger.

Il doit savoir impérativement marcher en laisse et au pied de son maître. Dans le cas contraire, il est trop tôt pour lui apprendre le rappel, vous risquez de courir à la catastrophe.

Il est plus difficile d’apprendre le rappel à certaines races de chien, comme les chiens de chasse (type beagle).

4. Les différentes étapes du rappel du chien

Pour démarrer les premières séances de rappel, on choisit un endroit tranquille, sécurisé et clos.

- On commence par des petites distances que l’on augmentera au fur et à mesure.
- On attache une grande longe de plusieurs mètres au collier de son chien.
- Puis on donne l’ordre « assis » à son chien ;
- On recule tout doucement, en restant face à lui, la paume de la main est placée devant soi, bras tendu, ce qui veut dire « pas bouger ».
- Puis on s’accroupit, toujours en regardant son chien qui ne doit pas bouger. On lui donne l’ordre « Médor, au pied », le chien doit courir vers vous et se placer juste à côté de vous.
- Vous vous relevez et le chien ne doit pas bouger, il est à vos pieds.

Si votre chien accourt vers vous avant que vous lui en ayez donné l’ordre, il faut lui dire un « NON » ferme et de le remettre au point de départ et assis. Vous devez recommencer jusqu’à obtenir entière satisfaction. On travaille toujours dans la bonne humeur, votre chien doit prendre du plaisir à travailler avec vous.

N’oubliez pas de lui donner une friandise et/ou de le flatter avec exubérance quand il a bien réussi son exercice.

Puis, on pratique cet exercice dans différents lieux clos où il y a aussi du bruit et d’autres congénères.

Ensuite on corse l’exercice, en lui tournant le dos, avant de se retourner pour réaliser le rappel. On peut aussi se cacher puis rappeler le chien.

En aucun cas, le chien ne doit bouger avant votre ordre de rappel. Il ne doit obéir qu’à votre voix et non à celle d’un autre individu.

5. Rappel du chien en liberté

► S'assurer que le chien est prêt à être lâché

Assurez-vous que votre chien a bien assimilé les différentes étapes du rappel avant de le lâcher car cela pourrait être dangereux pour lui, pour vous et pour autrui. Il doit avoir réussi plus d’une vingtaine de fois son exercice et sans faute, avant de lui retirer la laisse.

Pour ce faire, et pour plus de sécurité, faites l’expérience dans un endroit clos. En cas de problème, vous pourrez plus facilement le rattraper.

Une fois que vous êtes sûr de vous et de votre petit compagnon à 4 pattes, vous pouvez commencer à le lâcher sur de petites distances.

Il est essentiel que votre chien puisse entendre votre voix pour le rappel, donc pas plus de 20 mètres d'écart entre vous et l’animal.


► Rester calme

A proscrire : faire de grands gestes et s’énerver ou stresser, crier inutilement, ne pas respecter les ordres de rappel.
Conseil important : si votre chien ne revient pas tout de suite quand vous le rappelez, il est impératif de ne pas le gronder quand il revient vers vous quelques temps après. Même si vous en mourez d’envie, vous ne dites rien, et vous rattachez votre chien mais vous ne le détachez plus durant sa promenade. Si vous le réprimandez trop fort, il n’osera plus revenir vers vous quand vous le rappellerez.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Lutter contre le stress de son chien

Comme les humains, les chiens et les autres animaux de compagnie peuvent être stressés. Pour certains chiens, cela fait partie de leur tempérament. Pour d’autres, cela peut être dû à un traumatisme passé ou à une cause plus spécifique. Comment

Gadounette

Que faire si mon chien sent mauvais ?

Votre chien sent mauvais et embaume toute la maison ou la voiture. Comment y remédier ?

Gadounette

Que faire quand mon chien vomit ?

Mon chien a l’air en bonne santé. Pourtant il régurgite et/ou vomit assez souvent, est-ce grave, docteur ?

Chercher un article sur Comment fait-on