Faire de la voltige équestre

 

par Gadounette |

     
Faire de la voltige équestre

Pratiquer la voltige à cheval

On distingue deux types de voltige : la voltige cosaque, très spectaculaire et la voltige jockey, pratiquée par des cavaliers gymnastes. Cette dernière a été reconnue par la Fédération équestre internationale en 1982. Comme les concours de dressage et le CSO, cette discipline de compétition a ses propres règlements. Quant à la voltige cosaque, elle demande au cavalier beaucoup de courage et de dextérité.

Étapes de réalisation

1. La voltige cosaque

La voltige cosaque est une discipline équestre qui relate les pratiques guerrières des cosaques. Celle-ci n’est pas reconnue par la Fédération française équestre, elle se transmet de voltigeur à voltigeur.

2. Comment se pratique la voltige cosaque ?

Pour pratiquer la voltige cosaque, le cavalier doit être un véritable sportif, pouvant surmonter ses peurs et aimant les montées d’adrénaline pour réaliser des figures sur un cheval lancé en plein galop.

Pour ce faire, le cavalier place son cheval face à un mur, puis le couple cavalier/cheval se retournent et se lancent à toute vitesse sur une ligne droite d’environ 100 mètres. Durant ce court laps de temps, le cavalier réalise différentes figures. Celui-ci doit être en selle et stopper net sa monture quand ils arrivent au bout de la ligne.

3. La relation cavalier/cheval

Bien entendu, une véritable complicité doit s’instaurer entre le cavalier et sa monture. Cette relation privilégiée permet de « mettre le feu » lors des différents spectacles de voltige équestre. Les spectateurs sont ébahis, stupéfaits et en redemandent.

Le cheval mène la danse et le cavalier doit lui faire confiance à 100%, sachant que ce dernier ne maîtrise pas les rênes et encore moins la vitesse du cheval lorsqu’il réalise sa figure. C’est une véritable dépense physique.

Le couple cavalier/cheval est formidable, sensuel et harmonieux : c’est grâce au cheval que tout fonctionne, c’est lui le véritable héros, il doit aller jusqu’au bout de la piste, quoi qu’il arrive. Quant au cavalier qui assure la prestation, il a une boule au ventre, ressent la vitesse jusqu’au bout de ses entrailles, il prend du plaisir à exécuter ses figures pour la plus grande joie des petits et des grands.

L’osmose doit être parfaite entre le cavalier et le cheval. Ils travaillent toujours ensemble, ils sont souvent inséparables. C’est magique ! Avec un autre cavalier, l’entente n’est pas la même et vous n’obtiendrez pas forcément le même résultat.

4. Le matériel du cheval

Pour faire de la voltige cosaque, le cheval doit être équipé :
- d’une selle spéciale matelassée, munie d’une petite poignée, nommée tarrachok ou de plusieurs poignées ;
- de trois sangles ventrales spécifiques et un collier de chasse, pour maintenir la selle.

Tout ce matériel aide le cavalier à réaliser les figures.

A l’inverse de la voltige jockey, le cheval n’est pas longé, il n’y a donc pas de longeur, simplement, le cavalier et le cheval.

5. Les différentes figures de voltige cosaque

Les figures de voltige cosaques sont nombreuses, comme le moulin, le couché sur l’encolure, la croix de la mort, l’alouette, le dissimulé, la vire-tourne, la chandelle …

6. Qu’est-ce que la voltige jockey ?

La voltige jockey est une discipline qui demande aux cavaliers, de la souplesse, de la grâce, de l’équilibre et beaucoup d’aisance à cheval. On peut la pratiquer à tout âge pour conserver une bonne forme physique.

Faire de la voltige est un travail d’équipe, car pour cette discipline, on distingue le cavalier, le cheval et le longeur. Ce dernier sert de coordonnateur entre le cheval et le voltigeur.

Pour réaliser plusieurs séries de figures de voltige, les cavaliers vont évoluer sur un cercle de 13 mètres de diamètre. Ceux-ci vont réaliser leur programme aux trois allures : le pas, le trot et le galop.

Afin que le cavalier puisse réaliser son programme dans de bonnes conditions, le cheval est équipé d’un surfaix et non d’une selle, et d’un large tapis, mais aussi de deux rênes fixes.

Le cavalier peut participer à des épreuves de voltige ouvertes au club. Pour les confirmés, ces derniers peuvent s’orienter sur les épreuves de voltiges concours amateurs et pro pour atteindre ensuite le haut niveau. En compétition, le voltigeur doit réaliser des figures libres mais aussi des figures imposées. Il sera jugé sur son élégance, son dynamisme, sa tenue et l’originalité de son programme.

7. Quand pratiquer la voltige jockey ?

On peut démarrer la voltige dès l’âge de 3 ans, 6 ans étant l’âge idéal, car ces tous jeunes cavaliers n’ont pas encore la sensation de danger. Ils auront donc plus facilement confiance en eux.

Ces petits cavaliers peuvent apprendre la voltige sur un poney au pas, avant de se lancer dans les premières figures au trot.

8. Quelle race de chevaux choisir pour faire de la voltige jockey ?

Il est indispensable de choisir un cheval habitué au travail en longe. Il doit être patient, résistant, vigoureux et en bonne forme physique car il est souvent utilisé par plusieurs voltigeurs.

Il est préférable d’opter pour un cheval âgé au minium de 5 ans et possédant un dos large et robuste.

Pour faire des concours, le cheval doit être régulièrement entraîné et dressé.

9. S’occuper de son cheval de voltige

Avant de démarrer les figures de voltige, il est essentiel d’échauffer sa monture en la longeant au pas.

Ce type de discipline demande de la concentration et de la bonne volonté de la part du cheval car il va devoir tourner en longe aux différentes allures durant un certain temps, en supportant plusieurs cavaliers qui vont faire des figures plus ou moins bien réalisées.

Après ces différents exercices, le longeur ou le cavalier s’occupent de leur cheval en le bichonnant, c’est un peu son moment de détente à lui.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

july30

Comment trouver un centre équestre près de chez soi ?

Vous êtes nombreux à rêver de monter un jour à cheval. Cependant, lorsque l'on n'est pas entouré de cavaliers, on ne sait pas toujours où s'adresser pour trouver un établissement équestre qui puisse répondre à nos attentes et qui ne soit pas tro

Me gusta

Comment s'orienter avec une montre ?

Si cela ne vous est pas déjà arrivé, il vous arrivera sûrement d'être perdu un jour, en pleine nature, et sans boussole ni carte... Ne paniquez pas, il existe d'autres moyens de s'orienter ! Lisez cet article, et vous retrouverez toujours votre chem

Plumette1

Comment s’orienter en randonnée avec une carte ?

La randonnée est une activité qui permet de faire travailler le corps. C’est également une pratique qui permet d’explorer la nature et partir à la rencontre d’endroits inédits. Pour mieux se repérer, on peut utiliser une carte. Découvrez comm

Chercher un article sur Comment fait-on