Dresser un chiot

 

par Gadounette |

     
Dresser un chiot

Comment éduquer un chiot

Vous venez d’acheter un chiot, cette jolie boule de poil est adorable et vous fait craquer ! Malgré cela, il est judicieux de commencer l’apprentissage de son éducation pour éviter de nombreux problèmes quand il sera adulte.

Étapes de réalisation

1. L’apprentissage de l’éducation dès son plus jeune âge

Votre chiot a juste deux mois voire légèrement plus, et il vient d’intégrer la maison familiale. Il est un perdu et cherche sa mère qui a démarré son éducation par ses propres codes canins. Puis l’éleveur a pris la relève pour lui inculquer les toutes premières règles de base qui sont : les premiers contacts avec les humains et son environnement.

Contrairement à un chien adulte, le chiot apprend très vite, c’est une véritable éponge. Il réagit vite au premier exercice, qui est de répondre à son nom.

Il fait connaissance avec tous les membres de la famille et cherche à comprendre la place de chacun pour mieux se positionner. Sa place étant en dernier dans la hiérarchie, les enfants ont une place prépondérante dans la partie jeu. Quant au référent, son maître (qui peut-être un des parents ou les deux), c’est lui qui commande, qui nourrit et qui promène.

2. Par où commencer l’éducation de son chiot ?

Votre chiot est fragile, docile, malléable, content d’apprendre et de faire plaisir à son maître. De plus, il adore s’amuser.

On va donc lui apprendre par le jeu, dans la joie et la bonne humeur. On est patient et persévérant.

Les règles et les ordres vocaux doivent toujours être les mêmes. Félicitez et caressez toujours le chien quand il a réalisé ce qui vous souhaitiez.

La première chose, c’est que votre chiot réponde à son nom dès que vous l’appelez. Il doit rapidement venir vers vous.

3. Les ordres de base

Les ordres de base sont : assis, couché, et pas bouger.

C’est très utile quand on lui donne sa gamelle. Votre chiot ne doit pas sauter dans tous les sens. Il est assis et il attend gentiment que vous l’autorisiez à manger.

Le couché et le pas bouger sont un peu plus durs à obtenir, mais ces deux ordres sont indispensables pour éviter tout danger potentiel.

4. Apprendre la propreté

La propreté est un peu plus longue à obtenir. Il faut de la patience et ne pas se décourager.

N’oubliez pas que le chiot s’oublie souvent et surtout après les dodos et après les repas. Il faut donc surveiller ces moments fatidiques.

On essaie donc de le sortir juste après et on est très exubérant, on montre que l’on est très content, quand celui-ci fait ses besoins dans le jardin ou à l’extérieur.

Il s’est oublié dans la maison, et vous ne l’avez pas vu tout de suite. On fait comme de si rien n’était et on nettoie. Cela serait donner trop d’importance à son méfait. A proscrire : lui mettre le nez dedans. Il ne comprendrait pas car c’est son odeur et pour lui ce n’est pas désagréable.

Si vous le prenez sur le fait, réprimandez-le d’un « NON » ferme et mettez-le dehors pour qu’il comprenne.

5. Les autres règles de base

On distingue d’autres règles de base qui sont : ne pas sauter, savoir rester seul à la maison, savoir marcher en laisse et la sociabilisation.

6. Ne pas sauter sur vous quand vous arrivez

Rien de plus désagréable que d’avoir un chien qui vous saute dessus quand vous arrivez. Surtout pour vos invités, qui se sont bien habillés pour vous faire honneur. Votre chien a les pattes plus ou moins propres, elles peuvent salir la jolie robe de votre amie ou le pull de votre copain. D’autres personnes n’aiment tout simplement pas les chiens.

Pour le chiot, c’est une façon de vous montrer qu’il est content de vous voir, il vous fait la fête. Toutefois, il faut lui interdire rapidement ce comportement. Dites-lui « pas sauter », ignorez-le, puis caressez-le quand il ne vous saute plus ou pas dessus en disant « c’est bien, pas sauter ».

7. Apprendre à rester seul à la maison

C’est un crève-cœur de le laisser quand vous partez travailler ou pour faire vos courses. Il risque de tout détruire à la maison durant votre absence et son petit air triste vous fait culpabiliser.

Pourtant il faut lui apprendre à rester seul. Commencez par des petites séparations puis augmentez progressivement le temps d’absence. Donnez-lui ses jouets préférés à côté de son dodo bien douillet, quand vous partez et ne vous retournez pas. Il ne doit pas ressentir l’anxiété de la séparation. Cela doit être normal.

8. Lui apprendre à marcher en laisse

Au début, il va détester être tiré par une laisse. Toutefois, il va vite comprendre que celle-ci est synonyme de promenade.

Pour ce faire, il est important de lui apprendre à ne pas tirer et à marcher en laisse correctement car quand il sera plus grand et surtout plus costaud, vous n’en viendrez pas à bout et la promenade deviendra vite un calvaire pour vous.

9. Sociabiliser son chien dès son plus jeune âge

Sociabiliser son chien dès son plus jeune âge aide à ne pas avoir un chien peureux et/ou agressif.

Il ne faut donc pas hésiter à le sortir pour lui faire découvrir de nombreux environnements (forêt, jardin, parc, les rues bruyantes ou non etc…) Il doit s’habituer à toutes les situations.

Il ne doit pas avoir peur de ses congénères et encore moins des personnes qui vous entourent. Il doit donc rencontrer beaucoup de monde et de chiens voire d’autres animaux comme les chats par exemple.

Les clubs d’éducation canins permettent de bien éduquer votre chiot et de rencontrer de nombreux chiens de races différentes accompagnés de leurs maîtres.

10. Réprimander les mauvais comportements

Votre chiot ne doit en aucun cas gronder ou montrer les dents quand vous lui retirez sa gamelle ou ses jouets. Réagissez sur le champ en le grondant sans le taper. Vous êtes le dominant et lui le dominé.

Un mauvais comportant doit être vite réprimandé, quand il sera adulte, cela sera beaucoup plus difficile.

Les bases de l’éducation du chiot sont une priorité pour obtenir une relation complice entre le chien et le maître. C’est aussi une question de bon sens pour avoir un chien bien éduqué, que l’on peut sortir n’importe où. Il est bien élevé, c’est un chien remarquable, vous diront vos amis et vous serez fier de votre chien.

Ajouter un commentaire 

Commentaires

cavalier king charles | 06/02/2015  

Mon chien à 2 mois il est trop trop mimi c ’ est un cavalier king charles !

Sur le même thème

Gadounette

Lutter contre le stress de son chien

Comme les humains, les chiens et les autres animaux de compagnie peuvent être stressés. Pour certains chiens, cela fait partie de leur tempérament. Pour d’autres, cela peut être dû à un traumatisme passé ou à une cause plus spécifique. Comment

Gadounette

Que faire si mon chien sent mauvais ?

Votre chien sent mauvais et embaume toute la maison ou la voiture. Comment y remédier ?

Gadounette

Que faire quand mon chien vomit ?

Mon chien a l’air en bonne santé. Pourtant il régurgite et/ou vomit assez souvent, est-ce grave, docteur ?

Chercher un article sur Comment fait-on