Comment prendre soin d’un cactus à boules rouges ?

Comment prendre soin d’un cactus à boules rouges ?

Soigner son cactus

La couleur rouge vif du cactus à boules rouges est le résultat d’une opération de greffe de deux espèces différentes de cactus. La partie supérieure, le greffon rouge, dépend pour sa survie des nutriments fournis par le cactus vert, son porte-greffe le cactus colonnaire, car il manque de chlorophylle. La greffe d’un cactus à boules rouges a donc produit un système parasite. Pour prendre soin de la plante, il convient de prendre en compte les exigences croissantes à la fois du greffon et du porte-greffe.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Cactus colonnaire
  • Cactus à boules rouges
  • Cactus cierge (une espèce)
  • Mélange de sol pour cactus

Étapes de réalisation

1. Origine

La mutation du cactus à boules rouges a eu lieu au Japon où un pépiniériste a remarqué deux jeunes plants complètement rouges parmi des milliers de minuscules plants. Ils ont été immédiatement greffés sur des porte-greffes, car ils n’auraient pas vécu longtemps de leurs propres ressources en l’absence de la chlorophylle. De ces deux plants, de nombreux cactus à boules rouges ont pu être propagés dans le monde et cultivés en tant que plantes d’intérieur.

2. Lumière

Sans son porte-greffe, le greffon ne peut tolérer la lumière du soleil, car il n’a autre protection que les apports en chlorophylle. En outre, les espèces parentes se développent sous forme de petits cactus sous l’ombre des arbustes dans les déserts du Paraguay. Celles-ci préfèrent des milieux ombragés.

Le porte-greffe, le cactus colonnaire, a une floraison nocturne et préfère également une croissance dans l’ombre. Il s’agit d’un cactus tropical qui pousse aux pieds des arbres de la jungle. Le cactus cierge pousse en plein soleil, mais tolère les sites ombragés. Le cactus à boules rouges peut dès lors être greffé sur des porte-greffes tolérants le soleil puisque cette plante a besoin de lumière indirecte du soleil.

3. Arrosage et sol

Les deux porte-greffes sont vigoureux, mais le cactus colonnaire se développe de manière plus rapide, de plus de 12 mètres. Ce porte-greffe aura besoin d’un arrosage plus important que celui du cactus cierge. Cultivez le greffon dans un sol drainé.

Pour les deux porte-greffes, examinez un pouce de la partie supérieure du sol. S’il est sec, arrosez la plante jusqu’à ce l’eau s’égoutte à travers les trous de drainage du pot. L’intervalle entre deux séances d’arrosage varie en fonction de la température ambiante, du mélange de sol et de la vitesse à laquelle la plante pousse.

4. Température

Le greffon rouge préfère des zones de rusticité allant de 11 à 12. Le cactus colonnaire se développe dans les zones 10 et 11. Ainsi, le greffon et le porte-greffe s’éteignent s’ils sont exposés à des températures proches du gel.

Par ailleurs, le cactus cierge est cultivé dans les zones 9, 10 et 11. Si le cactus à boules rouges est greffé sur le cactus cierge et qu’il rencontre des températures de gel, le scion (greffon) meurt et le rhizome (porte-greffe) survit.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on