Comment prendre soin d’une euphorbe Trigona ?

Comment prendre soin d’une euphorbe Trigona ?

Cultiver un euphorbe Trigona

L’euphorbe Trigona se développe dans des conditions communes à la plupart des cactus. Cette plante est parfois appelée euphorbe candélabre, car ses tiges s’éloignent de sa base à l’instar des broches d’un chandelier. L’euphorbe Trigona combine les meilleures caractéristiques d’une plante succulente et d’un cactus. Cette euphorbe produit cependant une sève potentiellement toxique. Si vous envisagez de prendre soin d’une euphorbe Trigona, des mesures de protection doivent être prises. Portez des gants et éviter de vous frotter les yeux lors de cette manipulation.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Terreau
  • Sable
  • Perlite
  • Pot en argile
  • Gravier ou roche décorative
  • Humidimètre

Étapes de réalisation

1. Le sol adequat

Plantez l’euphorbe Trigona dans un sol riche et drainé. Un niveau d’humidité excessif est en effet une situation qu’il convient d’éviter. Réalisez votre propre mélange constitué de deux parts de terreau, d’une part de sable et d’une partie de perlite. Ce mélange a le mérite de fournir un bon drainage ainsi qu’une quantité suffisante de nutriments. Remplissez deux-tiers du pot avec ce mélange.

2. Enfoncer dans le sol

Enfoncez l’euphorbe dans le sol (mélange obtenu) jusqu’à ce que ses racines soient légèrement couvertes et remplissez le restant du volume de votre pot en terreau. Veillez à ce que le sol ne s’accumule pas sur la tige de la plante, ce qui peut réduire la capacité de drainage et entraîner ainsi la pourriture de la tige. Étendez une couche de petits graviers ou de roches décoratives à la surface du sol.

3. Arrosage

Arrosez la plantation, mais ne renouvelez l’arrosage qu’une fois le sol est complètement sec. En moyenne, l’euphorbe Trigona nécessite une irrigation toutes les deux semaines durant la saison de croissance estivale et tous les mois en hiver. Cependant, une humidité adéquate doit être fournie même s’il s’agit d’une plante tolérante à la sécheresse. Un humidimètre vous aidera à connaitre le moment opportun pour arroser.

4. Mesurer l'humidité

Enfoncez l’extrémité du capteur de l’humidimètre dans le sol. Observez ensuite la jauge pour relever le niveau d’humidité détecté. Si le sol au fond du pot affiche un niveau très faible, testez le milieu du sol. Dans le cas où les mesures restent faibles, il serait temps d’arroser.

5. Attention aux insectes !

Surveillez la présence des insectes ravageurs. La sève toxique repousse la plupart des insectes suceurs, mais les moucherons du sol se répandent, surtout si le sol est trop humide. Leur présence est un bon indicateur qu’il faut suspendre l’irrigation.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

L’euphorbe Trigona est le plus souvent cultivée à l’intérieur en raison de la nécessité de températures très chaudes.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on