Comment cultiver la lobélie érine ?

Comment cultiver la lobélie érine ?

cultiver la lobélie érine

La lobélie érine (Lobelia erinus) est une plante vivace de la famille des campanulacées cultivée sous les latitudes. Cultiver la lobélie érine apporte de la lumière et de la légèreté à un parterre floral. Son feuillage discret disparaît sous ses nuages de fleurs bleues ou roses qui persistent le long de la période estivale et s'étalent jusqu'en automne. Son port semi-retombant permet de la cultiver dans les suspensions ou les jardinières. Les coussins denses et arrondis de cette annuelle sont également parfaits en bordures.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Paillis
  • Engrais organique pour plantes fleuries
  • Godets
  • Graines de lobélie érine

Étapes de réalisation

1. Sol et fertilisation

Les lobélies érines poussent idéalement au soleil ou à la mi-ombre, dans un sol frais, humifère et bien drainé. Ces annuelles nécessitent un sol riche ou enrichi avec un apport de compost ou d'engrais organique. Une fertilisation est donc recommandée, notamment en cas de culture en pots. Pour ce faire, ajoutez une quantité d’un engrais liquide pour plantes fleuries avant et pendant la floraison.

2. Semis et plantation

Le semis des lobélies érines est délicat à réaliser. Les graines de ces vivaces étant de très petite taille, il convient de les mélanger avec un peu de sable. Le semis se fera en fin d'hiver, au chaud (18-24°C), préférablement sous une vitre pour faciliter la levée. La vitre sera par ailleurs retirée dès la levée afin de limiter les risques de fonte des semis.
Si vous envisagez de transplanter vos plants, repiquez trois ou quatre plantules par godet lorsque les premiers bourgeons commencent à se développer. Les jeunes tiges seront pincées pour favoriser leur ramification. Afin d’éviter les gelées tardives, patientez jusqu'au mois de mai avant la mise en place.

3. Arrosage

Arrosez très régulièrement, le sol doit rester frais. Vous pourrez conserver l’humidité du sol en étalant une couche de paille au pied des plants. Pour les sujets en pots, maintenez le substrat toujours frais. Un paillage de surface au moyen de billes d’argile, de gravier ou de paillettes de lin permettra d’économiser les arrosages.

4. Floraison

Pour fleurir abondamment, la lobelia erinus doit être nourrie. Tous les mois, de mai jusqu’à août, apportez du compost mûr ou un engrais organique pour plantes fleuries aux lobélies cultivées en pot ou en suspension.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

L’apparence grêle est trompeuse : la lobélie est une plante robuste.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on