Comment conserver les pommes du jardin ?

 

par blueberry |

     
Comment conserver les pommes du jardin ?

En automne, il pleut des pommes…Elles arrivent toutes en même temps dans les jardins, savoureuses, juteuses et parfois vraiment nombreuses. Pas de gaspillage ! En vous y prenant bien, vous pourrez les conserver pour l’hiver…Mais sans quelques règles précises de récolte et de conservation, les pommes du jardin, qui pour notre plus grande joie n’ont pas reçu de traitement chimique, ne se garderont pas longtemps…

Étapes de réalisation

1.

Les pommes doivent être cueillies ! Une pomme tombée à terre est bonne pour la compote : le choc la fait pourrir progressivement. Dès qu'elles sont prêtes à être cueillies (il faut que les pépins soient noirs), armez vous d’une échelle, de patience (et d’amis fidèles!) et cueillez vos pommes en en conservant la queue.

2.

Les pommes peuvent être conservées empilées dans des cageots ou des caisses. La température idéale est celle d’une chambre froide entre 0 et 2° C. A défaut laissez les dans une cave, dans le réfrigérateur ou dans un remise mais à l’abri du gel. Ne mélangez pas les pommes tombées de l’arbre qui sont à consommer rapidement avec celles qui ont été cueillies.

3.

Triez régulièrement. Il faut retirer les pommes pourries et véreuses le plus souvent possible pour qu’elles ne contaminent pas les autres.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vos pommes s'abîment et qu'il ne reste plus comme solution que de les cuir, voici comment obtenir une compote brute de pomme sans épluchage :

Mettez vos pommes à cuire entières et passez les ensuite au moulin à légume dont la grille retiendra pépins et queues ! Gain de temps et goût sauvage garantis !

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on