Comment récolter, conserver et utiliser les châtaignes ?

 

par blueberry |

     

Octobre est le mois idéal pour faire sa récolte annuelle de châtaignes. Une fois sortis de leurs bogues, ces petits fruits riches auront bien des utilisations culinaires. Sans aucune précaution de conservation, elles ne se garderont que deux semaines environs. Mais avec quelques règles simples, vous pourrez peut-être prolonger le plaisir des châtaignes pendant un mois ou deux…

Étapes de réalisation

1. Où trouver des chataigners ?

Le prix des marrons du commerce étant relativement élevé, il est dommage se priver d’une ballade en forêt pour se servir au supermarché de la nature ! L’emplacement des châtaigneraies sauvages est souvent révélé de bouche à oreille, mais l’arbre aux feuilles longues, dentelées et pointues étant très fréquent et prolifique, vous en trouverez facilement du nord au sud de la France.

2. Ramasser les châtaignes

Pour la récolte, armez-vous d’un bâton qui vous permettra d’ouvrir les très piquantes bogues et de fouiller parmi les feuilles mortes. Ne ramassez aucune châtaigne noircie, trouée, à la peau fripée ou ondulée : elles contiennent un champignon ou un ver qui va très rapidement se propager parmi les châtaignes saines.

3. Conservation

Conserver votre récolte dans un endroit à l'abri de l'humidité et du gel. Il faut faire régulièrement un tri en plaçant la récolte dans l’eau afin d’éliminer toutes les châtaignes qui remontent en surface : elles sont véreuses. Il faudra ensuite bien les sécher pour éviter la pourriture.

Plusieurs méthodes peuvent être alors utilisées :
– la conservation dans le sable ;
– la conservation sur claies près d’une source de chaleur qui les fera dessécher ; – la congélation après les avoir fendues ;
– la stérilisation en bocal après cuisson.

4. Cuisiner les châtaignes

Les châtaignes peuvent être grillées, bouillies ou moulues.


► Grillées

Les châtaignes grillées au feu ou au grill du four doivent toujours être fendues pour ne pas exploser ; elles sont prêtes en une dizaine de minutes, quand elles sont à peines noircies.

Épluchez les bien chaudes pour que la peau s’enlève facilement. Concassées, elles agrémentent bien riz et mueslis.


► Bouillies

La châtaigne bouillie sera plus difficile à éplucher mais permettra la confection des excellentes crèmes de marron et bûche à la châtaigne.


► Moulues

Enfin, la farine de châtaigne obtenue à partir de châtaignes séchées et moulues permet la confection d’une multitude de pains et de pâtisseries.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Évitez de manger la petite peau intermédiaire du fruit. Elle contient du tanin, impropre à la consommation.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment sécher les mûres ?

C'est la saison des mûres, et vous en avez tellement que vous ne savez plus quoi en faire ? Séchez-les, et vous pourrez les conserver un an dans des bocaux ou n'importe quel autre conteneur ! Le séchage des mûres exige de la patience, mais cela en vau

la maman inspiree

Comment veiller à la conservation de l’ail avec de bonnes techniques ?

Comme tout aliment, l’ail ne se conserve pas très longtemps à moins d’user de quelques bonnes techniques, des méthodes de grand mère, certes, mais pas moins efficace que les méthodes modernes que l’on trouve aujourd’hui. Ce sont des méthodes

missie

Comment fait-on pour déterminer les aliments qu'on ne peut congeler ?

Bien que la plupart des aliments puissent être congelés, il y existe malgré tout certaines exceptions que voici.

Chercher un article sur Comment fait-on