Comment éduquer un jeune chiot ?

 

par xtiane |

     

Devant la petite boule de poils si craquante, vous pensez qu'il faut le gâter pour le rendre heureux. Vous risquez fort de voir votre intérieur ruiné, dévasté tel un champ de bataille si vous ne mettez pas certaines règles en place rapidement. Pour être heureux, le chien n'a qu'un unique besoin : avoir un chef de meute et tenir son rôle de chien. Et à présent, le chef de meute, c'est vous ! Suivez ces quelques conseils pour une cohabitation harmonieuse.

Étapes de réalisation

1.

En ce qui concerne le contact, c'est vous qui déterminez les moments de jeux, de calme, de câlins... pas lui ! Si vous ne voulez pas - ou plus - jouer, il faut le lui faire comprendre clairement.

2.

Les heures des repas, c'est encore vous qui devez les fixer. Il doit manger après ou avant vous, dans un endroit calme, en retrait et hors de votre présence. Au bout de 15 mn, retirez-lui sa gamelle finie ou non. Il doit vous la laisser prendre sans grogner ni montrer les dents. Soyez ferme.

3.

Un chien ne dort pas dans le lit de ses maîtres. Son lit : un panier dans un endroit calme de la maison ; mais jamais dans le couloir ou l'entrée : il se sentirait investi du rôle de gardien, surveillerait toutes les allées et venues et vous volerait votre rôle.

4.

Vous ne devez absolument pas tolérer qu'il se colle à vous, qu'il vous accroche la jambe de pantalon comme pour s'accoupler. Interdisez-le lui d'une voix ferme et envoyez-le se coucher dans son panier.

5.

Poursuivez l'apprentissage de la propreté ; sortez-le régulièrement afin qu'il ne souille pas votre intérieur. En cas d'accident, pris sur le fait, grondez-le d'une voix ferme. Utilisez des journaux que vous rapprochez petit à petit de la sortie pour qu'il comprenne bien que les besoins, c'est dehors qu'il faut les faire.

6.

Habituez-le à marcher en laisse à votre côté ; s'il vous dépasse, imposez-lui un demi tour tout de suite... sinon, c'est lui qui vous baladera... Au départ, utilisez une laisse pas trop longue pour qu'il reste collé à vos pas.

7.

Préparez-le à vos absences. Appliquez la méthode du "filer à l'anglaise". Ne vous occupez pas de lui dans les instants qui précèdent votre départ. Laissez-le dans un endroit restreint avec de quoi s'occuper et ignorez-le à votre retour. Re-créez le contact 5 mn après. Votre absence doit être une chose normale ; allez-y progressivement en durée.

8.

Familiarisez-le avec son nom ainsi qu'aux divers ordres de base. Soyez cohérent : un seul ordre à la fois, clair, précis, bref et récompensez-le lorsqu'il a obéit.

9.

Toute séance de "dressage" doit se conclure par des jeux afin de garder intacte la motivation à travailler du chiot. En cas de difficultés, inscrivez-le à des stages chez un dresseur professionnel.

10.

Le chiot doit aussi se familiariser avec son environnement, les bruits, la circulation, l'être humain, les enfants, la foule, les autres animaux, les trajets en voiture... Il doit se sentir sûr et en confiance avec l'environnement. En résumé, pour éduquer un chiot, il faut une main de fer dans un gant de velours.

Commentaires

Harel | 21/05/2013  

Mon chiot à 10 il était un petit diable, maintenant un ange merci BEAUCOUP!!!

Sur le même thème

Gadounette

Lutter contre le stress de son chien

Comme les humains, les chiens et les autres animaux de compagnie peuvent être stressés. Pour certains chiens, cela fait partie de leur tempérament. Pour d’autres, cela peut être dû à un traumatisme passé ou à une cause plus spécifique. Comment

Gadounette

Que faire si mon chien sent mauvais ?

Votre chien sent mauvais et embaume toute la maison ou la voiture. Comment y remédier ?

Gadounette

Que faire quand mon chien vomit ?

Mon chien a l’air en bonne santé. Pourtant il régurgite et/ou vomit assez souvent, est-ce grave, docteur ?

Chercher un article sur Comment fait-on