Comment faire son propre paillis ?

 

par santoline |

     

Le paillis est indispensable dans un jardin et ce, à tout moment de l'année. C'est un recyclage 100% naturel, à portée de main et qui ne coûte rien. Une richesse à ne pas négliger ...

Étapes de réalisation

1.

Pailler la terre de son jardin signifie la nourrir et la protéger par une couche de matières organiques telles que des feuilles ou des branches hachées. Le paillis peut simplement s'épandre pour isoler le sol de la sécheresse ou du gel. Il peut aussi s'y mélanger selon le type de culture (ornementale, potagère). Petit à petit, il se décompose et se réintègre dans le sol provoquant le renouvellement d'une vie souterraine insoupçonnée mais très active.

2.

La tonte de gazon est idéale pour les annuelles et le potager dans la mesure où celle-ci n'est pas trop chargée de graines. Il convient tout d'abord de biner soigneusement le sol puis d'en épandre une couche pas trop épaisse notamment au pied des plantes et des légumes. Pour plus d'efficacité, l'herbe doit être humide. Petit à petit, elle se décompose et se transforme en humus venant ainsi nourrir les bactéries du sol utiles à la croissance de la plante. Enfin, cette couverture naturelle limite les arrosages puisque retenant l'humidité.

3.

Les feuilles mortes, les débris végétaux, les branches broyées sont davantage réservés aux massifs arbustifs, aux arbres et aux vivaces. Ils conviennent mieux à la texture du sol et leur décomposition à tendance fongique est mieux adaptée au développement des plantes. Ce paillis n'a pas besoin d'être maintenu humide car les champignons supportent une certaine sécheresse.

4.

Enfin, en prévision de la saison hivernale, un mélange de ces deux types de paillis est une excellente protection. Il suffit de l'épandre en couche épaisse après avoir éclairci les massifs, buté le pied des arbustes et des rosiers, rabattu le feuillage caduc des vivaces.

Sur le même thème

santoline

Comment planter en bac ou jardinière ?

La plantation en bac, en pot, ou en jardinière demande quelques précautions et attentions afin que nos plantes poussent dans les meilleures conditions possible. Suivez le guide pour bien planter en bac ou en jardinière !

katy gawelik

Comment fabriquer un composteur maison ?

Comment ça, vous jetez vos déchets organiques dans la même poubelle que les autres ? N'allez pas raconter cela à vos voisins, ou vous serez fiché dans le quartier ! Et mettez-vous au composteur aussi vite que possible, allez ! Le compost maison, il n

semix

Comment fabriquer un composteur ?

Vous possédez un jardin, vous êtes écologiste et un peu bricoleur ? Le composteur est fait pour vous. Le compost est formé de vieux fruits, pelures de légume, déchets de cuisine. On peut s’en servir comme engrais naturel. Il n'occupe pas beaucoup

Chercher un article sur Comment fait-on