Comment connaître les vertus de la Chélidoine ?

 

par joc |

     
Comment connaître les vertus de la Chélidoine ?

La Chélidoine est une plante comme poussant dans toute l’Europe. Elle est bien connue de nos grands-mères car elle possède de multiples vertus curatives. On la trouve le long des chemins et des murs de campagne. Elle est très commune. Sa fleur est jaune. La plante est très facilement reconnaissable lorsqu’on utilise une photo pour la trouver en campagne.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Chercher
  • Aimer la nature
  • Croire aux vertus des plantes

Étapes de réalisation

1.

Le suc de la Chélidoine est réputé pour soigner les verrues. Il suffit de casser une tige de la plante alors la sève jaune apparaît immédiatement et on peut l’appliquer directement sur la peau.

2.

La Chélidoine est connue aussi pour traiter de nombreuses maladies du foie, des rhumatismes, du système sanguin, etc… à ce stade, ce sont les professionnels qui la transforme pour la faire prescrire en traitement par des médecins.

3.

On retrouve cette plante dans certains produits homéopathiques. Elle fait ses preuves également sur l’élargissement des coronaires et comme antispasmodique. A part l’utilisation du suc frais sur les verrues, elle ne peut être utilisée que sous surveillance médicale car si on l’ingère, elle est toxique.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on