Comment reconnaître l’amanite phalloïde ?

 

par joc |

     
Comment reconnaître l’amanite phalloïde ?

L’amanite phalloïde est sûrement un des champignons les plus vénéneux qui existe. Elle est donnée pour être le champignon le plus toxique d’Europe. Aussi il vaut mieux la reconnaître lorsqu’on va chercher des champignons dans la forêt. Elle porte aussi les noms de calice de la mort et d’oronge verte. Le chapeau est de couleur verdâtre et le pied annelé possède à sa base une volve blanche.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Chercher les champignons
  • Ne pas s’empoisonner

Étapes de réalisation

1.

Entrons dans le détail de sa description afin de l’identifier parfaitement. Le chapeau est gluant, verdâtre à l’âge adulte il est blanc jeune et ressemble à un œuf. Quand le champignon est jeune il possède juste une petite odeur douceâtre et devient parfaitement écœurante à maturité. Les lamelles sous le chapeau sont blanches.

2.

Ce champignon pousse de la fin de l’été jusqu’en automne dans les feuillus et forêts à diverses variétés d’arbres mais jamais dans les pineraies. Il est responsable de la majorité des accidents mortels par intoxication. L’ingestion de cette amanite entraîne de façon définitive la destruction du foie. Ainsi, si une personne survit, elle doit subir une greffe immédiate du foie pour avoir quelques chances de survivre.

3.

Si par erreur ou inattention vous avez cueilli une amanite phalloïde et l’avez mise avec d’autres champignons dans un panier, jetez toute la cueillette si vous ne voulez pas être intoxiqué. Son poison est tellement fort qu’il contaminera l’ensemble du panier. Il faut éviter aussi de les toucher. Si tel est le cas, surtout lavez-vous vite les mains avec du savon. Si une personne a ingéré une amanite phalloïde, il faut la conduire immédiatement à l’hôpital car il faut savoir qu’il y a 50 ans encore le taux de mortalité était de 70% et reste aujourd’hui supérieur à 20%

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment sécher les mûres ?

C'est la saison des mûres, et vous en avez tellement que vous ne savez plus quoi en faire ? Séchez-les, et vous pourrez les conserver un an dans des bocaux ou n'importe quel autre conteneur ! Le séchage des mûres exige de la patience, mais cela en vau

la maman inspiree

Comment veiller à la conservation de l’ail avec de bonnes techniques ?

Comme tout aliment, l’ail ne se conserve pas très longtemps à moins d’user de quelques bonnes techniques, des méthodes de grand mère, certes, mais pas moins efficace que les méthodes modernes que l’on trouve aujourd’hui. Ce sont des méthodes

missie

Comment fait-on pour déterminer les aliments qu'on ne peut congeler ?

Bien que la plupart des aliments puissent être congelés, il y existe malgré tout certaines exceptions que voici.

Chercher un article sur Comment fait-on