Comment suivait-on la mode autrefois ?

 

par trèfle |

     

Les nouvelles modes se sont toujours propagées comme des vagues. Mais comment les derniers bulletins de mode faisaient ils, autrefois, pour traverser les frontières, les montagnes et les mers avant l’apparition de la télé, des journaux et des magazines de mode ?

Étapes de réalisation

1.

Avant les journaux de mode, les femmes s’inspiraient des modèles présentés par les poupées : celles qui ont été les mieux conservées en Europe datent du XVI siècle. Elles sont en bois sculpté mais pendant les siècles suivants, on vit beaucoup de poupées de mode en cire et en papier mâché. C’est à la fin du XVIIIème siècle qu’apparurent les premières poupées en porcelaine.

2.

Le corps en bois dur des poupées de mode devait s’assouplir ultérieurement, quand on se mit à fabriquer leur corps en cuir ou en tissu bourré de kapok. Seuls la tête, le « décolletage » et le bas des bras étaient en matériau dur. Le corps dur était alors lacé selon la dernière mode.

3.

La plupart des poupées de mode étaient habillés à Paris d’où on les expédiait vers les cours européennes qui se hâtaient d’imiter leur garde robe pour être à la dernière mode de Paris.
Elles arrivaient toujours à destination, que les pays soient en guerre ou non, et après la colonisation de l’Amérique, elles traversèrent l’Atlantique chaque année jusqu’à la fin du XIXème. Dès lors les journaux imprimés prirent la relève et les journaux de mode atteignirent un public infiniment plus nombreux que celui des poupées de mode.

Sur le même thème

pumaone

Comment visiter virtuellement les pyramides de Kheops ?

N'avez vous jamais rêvé de vous rendre en Égypte pour admirer les pyramides? Sachez qu'il est désormais possible de visiter la nécropole de Gizeh et la pyramide de Kheops en restant assis tranquillement dans votre canapé.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Histoire