Comment déterminer les risques dus à l'utilisation d'une tour à métaux ?

 

par idem1 |

     
Comment déterminer les risques dus à l'utilisation d'une tour à métaux ?

L'utilisation de certaines machines au sein de l'entreprise doit être réglementée pour assurer la sécurité des salariés. C'est le cas, notamment, lorsque les ouvriers utilisent des tours à métaux. En effet, ces tours sont des machines d'usinage qui servent à aplanir des surfaces. L'objet de notre article est de présenter les risques qu'encourent les salariés lors de l'utilisation de ces tours à métaux et la manière de les prévenir. C'est ce que nous allons voir tout de suite.

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord, les tours à métaux fonctionnent avec des parties tournantes. Ainsi, l'ouvrier en cours d'usinage pourra éventuellement être en contact, avec la partie tournante de l'appareil par le biais de ses mains ou de ses vêtements. C'est pourquoi, le travailleur devra obligatoirement porter des vêtements ajustés et éviter les foulards, les écharpes, les bijoux, les manches flottantes ou les cravates.

2.

Ensuite, lorsque la machine n'est pas utilisée, l'ouvrier aura l'obligation de remettre un capot de protection sur les parties tournantes de la machine, afin d'éviter que la mise en marche accidentelle de la machine ne blesse un salarié qui ne s'y attendait pas.

3.

Par ailleurs, les tours à métaux peuvent blesser les salariés par l'éjection de copeaux ou la projection d'huile. Dans ces cas-là, le salarié devra être muni de lunettes de protection et ne pas oublier de rabattre un écran de protection pour éviter les projections. L'employeur devra veiller à ce que les machines soient utilisées convenablement et selon les règles de sécurité.

Chercher un article sur Comment fait-on