Comment choisir un avocat quand on veut divorcer ?

 

par mamytine74 |

     
Comment choisir un avocat quand on veut divorcer ?

Choisir un avocat pour divorcer

Un divorce est souvent un évènement traumatisant qui bouleverse la vie d'une famille. Pour que la séparation se passe au mieux, l'entente entre les époux est utile, mais le choix de l'avocat est également un élément déterminant . Si vous êtes sur le point de vous séparer de votre conjoint, ne foncez pas tête baissée dans le premier bureau d'avocat venu. Prenez votre temps et comparez entre plusieurs spécialistes, car si la situation s'éternise, c'est un long bout de chemin que vous ferez ensemble...

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Réflexion et comparaison

Étapes de réalisation

1.

N'allez pas voir un avocat sous prétexte qu'il est célèbre ou qu'il a bonne réputation dans un autre domaine. Si aucun avocat ne vous a été recommandé, choisissez dans l'annuaire des avocats spécialistes du divorce et des régimes matrimoniaux (Droit de la personne), de préférence dans votre ville.

2.

Les époux peuvent choisir des avocats différents, ou un avocat commun. Cette option est plus économique mais elle implique une bonne entente entre les postulants au divorce car un avocat commun ne pourra défendre la cause de l'un ou de l'autre époux.

3.

Lorsqu’il s’agit d’un divorce pour faute, le choix de l’avocat est essentiel. Chaque époux doit être conseillé au mieux de ses intérêts.

4.

Allez voir plusieurs avocats avant de vous décider. Vous devez avoir un bon contact avec lui. Il doit vous expliquer clairement ce qui vous attend, sans employer un langage de juriste incompréhensible. Un bon avocat est un bon technicien ayant une bonne écoute, capable d'empathie. Vous n'êtes pas un simple dossier, vous avez besoin d'être compris et accompagné.

5.

Abordez la question des honoraires, car les disparités entre avocats peuvent être importantes selon la notoriété, le lieu, l'expérience, etc. Pour éviter des surprises, choisissez un règlement au forfait plutôt qu'à l'heure car un divorce peut s'éterniser.

6.

Écoutez le bouche-à-oreille. Si l'une de vos connaissances a été satisfaite de son avocat, rencontrez-le pour un premier contact. Mais ne choisissez pas de parent ou d'ami pour avocat car il faut de la distance pour plaider.

7.

Restez maître de la situation. Ce n'est pas l'avocat qui doit choisir la procédure mais vous. Par exemple, si vous souhaitez un divorce à l'amiable (consentement mutuel) et si vous sentez que l'avocat veut vous entraîner vers une procédure plus longue, changez d'avocat.

8.

Si votre avocat ne vous met pas au courant de ce qu'il fait, si vous n'arrivez jamais à le joindre, si les choses n'avancent pas, voyez un autre avocat. Mais renseignez vous au moment de vous engager sur la procédure et les honoraires à régler en cas de désengagement précoce, pour éviter une mauvaise surprise.

9.

Si vous n'êtes pas en mesure de faire face financièrement aux frais de divorce, adressez-vous au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre mairie. Des fonds pourront être débloqués par l'assistante sociale.

10.

Certains contrats d'assurance habitation comprennent une clause d'assistance juridique. Vérifiez votre contrat pour voir si vous bénéficiez de cette clause, et si elle fonctionne en cas de divorce.

Commentaires

Gaston Parizeau | 06/05/2015  

Je suis tout à fait d'accord qu'il ne faut pas choisir son avocat simplement parce qu'il est célèbre. Il faut toujours faire des recherches pour être sur que l'avocat que l'on choisit sera un bon. C'est aussi pour ça qu'il ne faut pas choisir le premier avocat que l'on trouve.

bernard du 03 | 11/11/2013  

Bonjour de mon coté j'ai préféré effectuer toutes les démarches en ligne. On propose même de saisir le tribunal d instance.

litige locataire | 17/07/2012  

Bonjour, merci pour votre conseil, ce site que j'ai consulté s'occupe des divorces. Essayez le, je vous le conseil. www.aide-avocat-divorce.fr

Sur le même thème

Tam

Comment se dispenser d'une obligation alimentaire ?

Une obligation alimentaire peut vous obliger à subvenir aux besoins d'un membre de votre famille si ce dernier n'en est plus capable par ses propres moyens. Elle peut prendre la forme d'une aide en nature (hébergement, nourriture) ou d'une aide en argen

Rédacteur06

Comment est fixée la pension alimentaire en cas de garde classique ?

La garde classique est accordée dans la majorité des cas. Le père ou la mère qui n’a pas en charge les enfants bénéficie d’un droit de visite et d’hébergement. Pour fixer la pension alimentaire, le juge des affaires familiales va s’appuyer

eloquence

Comment procéder au dépôt d’une main courante ?

Vous faites l’objet de harcèlement moral de la part de votre conjoint. Votre conjoint a quitté volontairement le domicile conjugal. Voici des faits qui méritent d’être consignés en vue d’une éventuelle action judiciaire. À cet effet, il vous

Chercher un article sur Comment fait-on