Comment fonctionnent les dépenses de transfert de l'Etat ?

 

par towin |

     

Dans son fonctionnement, l'État est obligé de consacrer une partie de son budget à des dépenses de redistribution, dans des secteurs qu'ils jugent nécessaire d'aider. Ces dépenses sont appelées : les dépenses de transferts. Ces dépenses caractérisent l'interventionnisme public. Nous allons voir en quoi elles consistent.

Étapes de réalisation

1.

L'objet des dépenses de transfert de l'État sont très variés. En effet, elles touchent les domaines sociaux, économiques, éducatifs et culturels, territoriaux et internationaux. Dans le cadre des dépenses de transferts sociaux, l'État veille au bon fonctionnement des régimes sociaux, de l'Unedic, de la Sécurité sociale...

2.

Dans ses transferts d'ordre économique, l'État engage des dépenses très limitées, car on lui interdit de plus en plus d'intervenir dans le domaine économique. Mais, il peut engager des dépenses pour aider les agriculteurs, par exemple. Dans le domaine éducatif et culturel, on trouve les dépenses faite à l'enseignement privée et à toutes les politiques culturelles.

3.

Enfin, l'État fait aussi des dépenses de transferts territoriaux. Ces dernières permettent à l'État de corriger les déséquilibres régionaux et de mener une politique d'aménagement du territoire plus juste. Par ailleurs, la France verse aussi de l'argent aux organisations internationales dont elle fait partie, comme par exemple, le fonds monétaire international.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Économie