Comment se déguiser en femme gothique ?

 

par mamytine74 |

     
Comment se déguiser en femme gothique ?

Le "gothique", basé sur une forme de romantisme noir, avec attirance pour le rock, les vampires, le côté sombre et théâtralisé de la personnalité, est une façon de penser qui rassemble certains jeunes, pas forcément vêtus de noir et de clous. Mais pour s'amuser le temps d'une soirée, on peut s'habiller en "gothique extrême" en jouant avec les aspects caricaturaux de ce mouvement.

Étapes de réalisation

1.

La tête : cheveux noirs corbeau, avec chignon échevelé ou au contraire longues mèches lisses, avec une frange courte et droite. Yeux charbonneux, très maquillés. Sourcils rasés, ou très fins, surlignés de noir appuyé. Teint très pâle (talc ou fond de teint beige pâle). Lèvres rouge sang, ou au contraire noires, marquées. Piercing dans le nez, ou chaînette qui relie la narine à l'oreille. Bijoux en forme de croix aux oreilles, sur la poitrine.

2.

Les mains : mitaines noires en dentelle, ou longs gants arrivant au-dessus du coude. Ongles noirs, ou argent. Bagues en forme de crâne. Chaînes aux poignets.

3.

Les pieds : bottines noires lacées, brillantes, à talons épais, ou bottes à talons compensés.

4.

Les jambes : bas résille noirs, ou grandes chaussettes rouges.

5.

La robe : noire, bien sûr. Haut en forme de corset, lacé, avec sur-épaisseur de dentelle noire. Jupe à volants, ou bouffante, ou très serrée, longue ou très courte, en taffetas ou soie. Sur-jupe en dentelle.

6.

Faux tatouage (ou vrai) sur l'épaule, sur le sein : ange noir, crâne, démon, dragon...

7.

Air blasé, théâtral, méprisant. Ni rires ni sourires. Lunettes noires. Boire du blody Mary...

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

dherve

Comment faire une table basse avec des légos ?

Avec des légos, vous pouvez créer une multitude d'objets de décoration. Avec un peu de patience, lancez vous dans la construction d'une table de salon.

alphamax

Comment fabriquer un zootrope ?

Le zootrope est un de ces jouets optiques fréquents au XIXème siècle et dont deux hommes, William George Horner et l'autrichien Stampfer, se partagent l'invention la même année, en 1834. Entre le phénakistiscope et le praxinoscope, le zootrope a l'a

Rédacteur06

Comment faire pour relever les empreintes ?

Cette après-midi, on joue aux petits détectives privés. Mais un détective n’est rien s’il ne possède pas la parfaite panoplie et notamment le matériel nécessaire pour relever les empreintes. Voici quelques astuces.

Chercher un article sur Comment fait-on