Comment reconnaître les insectes nuisibles pour nos plantes ?

 

par joc |

     

Encore une qui jaunit ou se retrouve pleine de trous. Pourtant elle était belle quand vous l’avez plantée. Il ne reste plus qu’à l’arracher cette belle plante car vous n’avez pas su reconnaître à temps la bestiole qui jour après jour s’est nourrie de sa sève au point de laisser aujourd’hui une espèce de tige sans vie.

Étapes de réalisation

1.

Le hanneton si mignon en été qui vole comme un avion au-dessus de nos têtes a une larve pourtant très nuisible. Cette dernière ronge les racines de nos plantes

2.

L’hoplocampe est responsable des poires et pommes qui noircissent et tombent. La larve unique dans le fruit a une odeur d’huile rance

3.

La mineuse des feuilles est une chenille faisant de grandes tâches sur les poirier, oseille et autres plantes.

4.

Les noctuelles sont des chenilles nommées vers gris du jardinier. Elles sortent la nuit pour s’attaquer aux salades avant de devenir des papillons de nuit

5.

Le puceron est un petit insecte vivant en colonies serrées et se fixe au sommet des pousses. On le retrouve sur les fleurs, les légumes les arbres fruitiers et surtout sur les rosiers

Chercher un article sur Comment fait-on