Comment comprendre la conception du théâtre selon Peter Brook ?

Comment comprendre la conception du théâtre selon Peter Brook ?

Né à Londres le 21 mars 1925, Peter Brook est un metteur en scène, acteur, réalisateur et scénariste qui dirige le théâtre des Bouffes du Nord depuis 1974. Il a renouvelé le langage de la mise en scène en essayant de définir la spécificité du théâtre. Selon l’artiste, le théâtre est quelque-chose d’unique, un espace vide qu’il faut remplir. Mais comment comprendre la conception du théâtre selon Peter Brook ?

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Intérêt pour le travail de Peter Brook

Étapes de réalisation

1.

Selon Brook, le théâtre est un art du présent qui a besoin pour exister :
1 / De la répétition
2 / De la représentation
3 / Du public

2.

Il aborde 4 conceptions du théâtre :
1 / Mortel
2 / Sacré
3 / Brut
4 / Immédiat

3.

Théâtre mortel : commercial, à succès.
Peter Brook critique le faux respect qui entoure les œuvres classiques. Il n’a pas une vision historique du théâtre.

4.

Théâtre sacré
Ce qui intéresse Brook c’est l’idée de réveil : autant pour les acteurs que pour le public. Depuis que le théâtre est devenu profane, on s’est éloigné du sacré, du rite. Les spectateurs ont envie de voir un spectacle hors du commun. De cette idée est né aux États-Unis dans les années 70 le happening qui travaille sur l’effet de surprise. Ce courant a influencé la scène occidentale contemporaine. Selon Brook il faut abattre les barrières, les conventions : le sacré se créé entre le public et les acteurs.

5.

Théâtre brut
Brook s’intéresse au théâtre populaire qui a longtemps été une forme mineure des arts du spectacle. Celui qui incarne le théâtre brut est Brecht, l’inventeur de la méthode de la distanciation. Cette technique du jeu de l’acteur l’empêche de s’identifier à son personnage et le force à le mettre en lumière.

6.

Théâtre immédiat
Brook à une conception dynamique du théâtre vivant qui, selon lui, doit être en permanence renouvelé. Il donne beaucoup d’importance à l’improvisation : l’acteur doit renouveler son jeu à chaque rôle. Cette réflexion touche aussi le critique : il doit ouvrir la voie, donner le sens de ce théâtre qu’on cherche.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Théâtre