Comment connaître les œuvres vives d’un bateau ?

 

par joc |

     

Les œuvres vives sont constituées par la partie immergée d’un bateau. Au cours des siècles cette partie de la coque à évoluée avec les connaissances sur l’hydrodynamique. D’abord très arrondies les formes de carènes se sont affinées telles des lames pour mieux fendre l’eau. L’ère de l’informatique a permit d’optimiser la pénétration dans l’eau sans nuire à la stabilité du navire.

Étapes de réalisation

1.

Les barques, et bateaux fluviaux ont le plus souvent des œuvres vives anguleuses et font plat de façon à s’adapter profondeurs d’eau très variables suivant les saisons.

2.

Les premiers navires au long cours étaient dotés de carènes arrondies conciliant volumes importants et lourdes charge sans trop pénaliser les performances.

3.

Les navires modernes, à voile ou à moteur sont dotés de carènes effilées sur l’avant, large et porteur sur l’arrière avec des appendices sous-marins offrant peu de résistance à l’avancement.

4.

Par opposition aux œuvres vives qui font vivre le bateau, lui assurant sa stabilité, on nomme œuvres mortes toutes les parties de l’embarcation hors de l’eau

Chercher un article sur Comment fait-on