Comment entrer dans les ordres ?

Comment entrer dans les ordres ?

Entrer dans les ordres, c'est prononcer des vœux pour suivre le chemin spirituel d'une église, d'une religion, au sein d'une communauté de religieux du même ordre. Pour l'église catholique romaine, voici généralement comment rentrer dans les ordres.

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord, il est bon à savoir qu'il n'y a pas d'âge pour y rentrer, ni de conditions particulières de départ. Il faut avant tout vous tourner vers votre paroisse

2.

Après quelques rencontres ou un temps de retraite, l'église vous proposera alors de rentrer pour un temps plus long comme "postulant" ou "regardant". Puis vous déciderez avec vos supérieurs, si vous pouvez rentrer en noviciat, en général pendant 2 ans.

3.

Au bout de cette période vous pourrez prononcer des vœux temporaires (pendant 3 ans) puis définitifs qui vous engageront à vie.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les vœux sont au nombre de trois : pauvreté, chasteté et obéissance.

Mise(s) en garde :

Les protestants refusent cette idée qu'ils considèrent comme une aliénation.

Commentaires

riri | 20/10/2013  

ne pensez pas à la mort !!! Vous devez vivre ! Il est toujours à vos côtés, il vous aime ! Si vous pensez qu'à la mort vous irez aux enfers ! Il veut pas vous voir mourir vous avez un but, c'est de l'aimer de l'adorer et de lui chanter ses louanges ! priez le ! Aimez-le !

riri | 20/10/2013  

on rentre a n'importe quel âge

joy | 12/10/2013  

Je veux rentrer dans les ordres comment je peux faire

capuchon | 03/10/2013  

Bonjour, je viens d'avoir 65 ans ii m'étais impossible de quitter avant quand a ma vie je ne pouvais que prier le Seigneur je vous conjure a vous Seigneur de vivre selon la beauté de la règle de Saint benoît en Obeissance chastete pauvreté c'est un appel de secours je suis en Belgique mais peût importe ou je puis remplir ma mission de n'aimer que Dieu

ninou11 | 03/08/2013  

Un jour un ami m'a dit que la terre était l'enfer. Avec le temps, je le comprends car j'ai réalisé que je ressentais un grand froid dans cette vie où c'est du chacun pour soi. Le seul Dieu ici sur terre, c'est l'argent. C'est la gangrène qui pourrit tout : les âmes et les coeurs. Je voulais moi aussi rentrer dans un couvent, mais je suis d'accord avec le commentaire de DOUTE. Heureusement j'ai rencontré des personnes formidables, avec un coeur très gros dont notamment une personne qui partage ses richesses et héberge des personnes dans le besoin et cela totalement gratuitement. Je reconnais que jusqu'à présent elle n'a jamais été déçue par ces personnes qu'elle a aidées. Nous sommes de passage sur cette terre et c'est à nous de savoir l'apprécier en nous trouvant des passions ou un but dans la vie. Rentrer dans un couvent pour fuir la méchanceté des gens je pense que ce n'est pas une solution même si je reconnais que j'y ai moi aussi pensé.

Doute | 24/05/2013  

Souvent, dans la vie, prédisposée en cela par les comptes de fées de l'enfance, j'ai cru en des solutions mirages (professionnelle par exemple). Mais, en me rapprochant d'avantage de ladite solution, j'ai toujours constaté que, de près, elle n'était pas si jolie et comportait des défauts quasi rédhibitoires. Depuis ma plus tendre enfant j'ai été attirée par le couvent, et ai senti un désir profond de consacrer ma vie à la sainte vierge. Cependant plusieurs choses m'ont empêchée de sauter le pas: Le vœu de pauvreté cela se solde par un enrichissement de l'Eglise sur notre compte (elle s'accapare tous vos biens, hérite à votre place). Et l'Eglise, ce n'est pas Dieu, mais des hommes, pas toujours exempts de vices. Le vœu de chasteté passons, c'est mieux ainsi (si l'Eglise le respecte aussi à notre égard, car des cas de viols ont existe dans ces univers clos). Le vœu d'obéissance... Mais encore une fois, pas obéissance à Dieu, obéissance à une mère supérieure, peu être aigrie, peut-être despotique... Quant-aux conditions de vie: peu voire pas de chauffage, douches à l'eau froide et peu régulières (la fameuse odeur de sainteté), ce n'est pas très tentant. Enfin, et c'est là le facteur déterminant pour moi, la promiscuité: la vie doit être atroce entourée de femmes avec leurs petites et grandes mesquineries, surtout sans horizon de fuite. C'est pas parce qu'il y a une douleur que le remède est simple à trouver. Les psychologues et les psychiatres font leur beurre sur les maladies psychiques, mais combien en guérissent réellement? L'horreur du monde, la croissance en Dieu c'est une chose, mais le couvent est-il une solution???

chriss | 19/03/2013  

ma place n'est pas ici sur cette terre,pas d'amour,je le cherche mais le trouve pas,il est ailleurs... et pourtant on a tout pour etre heureux!

verozaza | 25/02/2013  

moi je suis déséspérée , et je ne sais plus vers qui me tourner , moi qui suis athée je m en remet à D... Je pense que c est le seul endroit ou je me sentirai apaisé et en toute confiance . en espérant qu il m accepte auprès de lui

mounette | 12/12/2012  

BONJOURS A TOUS J AI 59 ANS LE 30 DEC 2012 . J AI VECU EN TRAVERSANT TELLEMENT D EPREUVES DEPUIS MES 18ANS . QUE L EPUISEMENT A PRIT LE DESSUS . JE VOUDRAIS SAVOIR SI A MON AGE JE PEUX RENTRER DANS LES ORDRES . ? AIDEZ MOI ET REPONDEZ MOI AVEC SERIEUX .MERCI

heidi | 17/10/2012  

la vie n'a plus aucun interet pour moi , je veux pouvoir mourir en paix et ne plus souffrir par tant de malheur ! comment entrer dans un monastère....??

annabelle | 08/09/2012  

Je veux rentrer au monastère ! Aidez moi Seigneur !

Arc60 | 14/08/2012  

Je ne suis pas croyant moi!^^ Tout ce que je sais, c'est que cela ne me plairait pas: trop austère et compassé alors que lorsque l'on a mon âge, on veut rire, s'amuser là il y'a de la joie (c'est sûrement là qu'il est lui) et non dans une église froide (du moins, ressent mieux des présences à l'éxtérieur qu'à l'interieur même si cela est très solennel, convivial et peut-être une expérience enrichissante. Perso, je suis plus tourné vers le bouddhisme (ce n'est point une religion!^^) et le chamanisme. De surcroit, je pratique le reiki et cela me convient sans avoir systématiquement à adopter des changements radicaux dans ma vie bien qu'elle se modifie d'elle-même.

jessica | 08/03/2012  

bnjou a tous! des questions que je me suis pose depuis queluqe temps, jai une envie daller au monastere, minvestir pour de bon pour le seigneur,parsque la vie, c'est qoi exactement, une reussite, deception, bref,que le seigneur soient tjrs avec nous.Jai envie de quiter le train2 de charnel,envie de servir le seigneur adore pour me purifier plus.Je vous aimes tous, pardonnez et priez zpour moi .

margot | 27/12/2011  

bonjour je vous rejoins pour vous dir que moi aussi j en ai ras le bol de toutes ces guerres toutes cette misere sur terre je ne pense pas que dieu nous avait destiné a cela si je n etait pas si croyante je ne m accrocherais pas a cette vie qui ne m interresse pas trop de haine de mechanceter de jalousie plus de partage ces chacun pour soit pour ma part j attend avec impatience mon heure pres de dieu je pense que jy serait mieux s il m accepte bien sur......

haroeris | 04/07/2011  

moi j'ai fait des ciels, je suis un des plus grand shaman de tous les temps, mais je suis séduit par l'idée de me poser et d'oublier la manne qui me parasite ici de mes dons... http://courson.morrison.free.fr/

thérèse | 13/02/2011  

Hélas rien sur Terre n'est simple si vous n'es-te pas assez jeune, expérimentée ou en bonne santé. Y compris pour entrer dans les ordres. Lu ailleurs sur un forum à ce sujet : "La vie consacrée n'est pas l'apanage des jeunes, mais l'entrée dans tel Institut peut correspondre à certaines exigences, dont l'âge.- Par exemple un monastère de contemplatives qui n'a pas eu de recrues depuis très longtemps, et donc où la moyenne d'âge est assez élevée peut refuser d'accueillir une femme qui, vu son âge, risque de devenir assez rapidement une charge nouvelle pour des sœurs déjà âgées. Dans les communautés dites "apostoliques", les "nouvelles" vont devoir être formées pour telle ou telle activité et au-delà d'un certain âge ce n'est pas toujours possible. D'ailleurs plusieurs Instituts ont une législation qui détermine l'âge limite des admissions (55, 60, 65 ans selon les Instituts).- Il faut ajouter que quelqu'un qui a déjà une longue expérience d'indépendance et d'auto-suffisance, a souvent beaucoup de mal pour entrer dans une vie communautaire exigeante. - Cela dit, il existe quelques familles religieuses, hommes ou femmes, qui se sont fondées en pensant à l'entrée possible de personnes d'un certain âge, (mais honnêtement, je ne les connais pas).- Il existe aussi des Instituts qui offrent la possibilité d'affiliation sans vœux publics. - Enfin, pour entrer dans la vie religieuse, il faut être libre, et donc ne pas avoir de personnes à charge, ni d'obligation familiale qui serait incompatible avec la vie régulière."

sonya06 | 24/01/2011  

Je suis tout à fait d'accord avec toi phillodid,l'argent dirige le monde,les gens deviennent de plus en plus egoistes et ne voyent pas plus loin que le bout de leur nez...La vie pourrait vraiment etre formidable....Marre de voir toute cette souffrance inutile!

phillodid | 07/01/2011  

mal de voir toute cette misère alors que certain se fiche bien de l autrui comment peut ont regarder sans avoir aucune sensibilités je suis triste de constater que la pauvreté grandi un peu plus chaque jours et tout ses vols ses agressions pour une cigarette tu peut te faire tuer cela me gêne quand je voie toute ses richesses toute cette culture perdu pour l argent qui est devenue le maitre du monde l amour la solidarité le partage et devenue un luxe?

yanndu80 | 20/07/2010  

et bien qu'elle belle vie se doit être!!! difficile mais avec la foi, cela doit bien aider dans ce monde rempli d'incompréhension et de misère!!!

oceanne11@free.fr | 12/07/2009  

Quelle est triste cette vie terrestre ! Dieu seul nous apporte l'amour et le partage ! je souffre dans ma vie de tous les jours ! les gens ne font pas d'efforts et sont si "méchants" et mécréants ! j'ai mal ! aidez-moi !

Sur le même thème

steak.for.chicken

Comment comprendre Pâques ?

Pâques est une fête chrétienne qui se déroule sur deux jours (un dimanche et un lundi qui est jour férié), entre le 22 mars et le 25 avril selon les années. Elle a pour but de commémorer la résurrection de Jésus après sa mort. Si vous souhaitez

Chercher un article sur Comment fait-on