Comment reconnaître les signes de la fatigue au volant et prévenir la somnolence ?

 

par rigoline |

     

Un conducteur doit idéalement prendre la route lorsqu'il est bien reposé. Un conducteur qui est fatigué est un danger, autant pour lui-même que pour les autres usagers de la route. La fatigue diminue la vigilance et rend plus difficile la prise de décision. Il ne faut donc pas attendre de somnoler pour s'arrêter. Parlons maintenant des différentes signes qui annoncent la fatigue et qu'est-ce qu'un conducteur peut faire pour éviter la somnolence.

Étapes de réalisation

1.

Si un conducteur est fatigué, il aura des bâillements répétés. Il aura aussi une tendance à trop fixer la route, et fera de nombreux changements de position. Le conducteur peut avoir les yeux qui picotent, à voir les paupières qui ferment de façon involontaire et des périodes de micro sommeil, c'est-à-dire d'une durée de trois à quatre secondes.

2.

Le conducteur qui est fatigué aura également de la difficulté à se concentrer, à rester attentifs. Ces réactions seront plus lentes et il peut avoir des pertes de mémoire, c'est-à-dire aucun souvenir des derniers kilomètres parcourus. Le conducteur peut rarement avoir des hallucinations, surtout si la route est monotone ou qu'il y a présence de brouillard.

3.

Pour prévenir la fatigue et éviter la somnolence le conducteur doit respecter ses limites et ses besoins de sommeil. Il doit accorder une période de sommeil d'au moins huit heures avant de prendre la route pour un long trajet.

4.

Le conducteur peut aussi abaisser un peu la vitre de son véhicule en cours de route et éviter de mettre le chauffage trop. Il est recommandé de manger peu et de prendre des boissons non alcoolisées.

5.

Le conducteur doit planifier ses déplacements en tenant compte des moments où son énergie est à la baisse par exemple, pendant cette période, évitez de conduire lorsqu'il y a beaucoup de circulation.

6.

Entraînez-vous à reconnaître les premiers signes de fatigue et arrêtez-vous pour vous reposer dès que ces signes apparaissent. Il est également recommandé de ne pas conduire plus de quatre heures d'affiler et de vous arrêter toutes les 12 heures.

7.

Prenez des pauses de quelques minutes régulièrement, en sortant de votre véhicule pour relaxer et faire quelques exercices physiques. Conduisez prudemment et faites bonne route !

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment choisir des bottes de moto pour une meilleure protection ?

Les bottes de moto se distinguent des bottes de cow-boy ou des bottes de travail par certains éléments spécifiques tels que les coquilles d’armure, les soufflets et une semelle offrant une bonne adhérence. Il est important de bien les choisir pour a

Cabinet MCE

Comment contester un avis de contravention ?

Le capital de points de votre permis de conduire s'amenuise à vue d'œil, et vous venez de recevoir un avis de contravention qui risque de conduire à l'invalidation de votre permis de conduire lorsque le retrait de points interviendra. Vous souhaitez do

Adélaïde

Comment conduire à New York ?

Qui n’a pas rêvé de se prendre pour « Joe le taxi » et sillonner les rues de Manhattan en yellow cab ? Quelques conseils indispensables pour bien vivre sa conduite à New York.

Chercher un article sur Comment fait-on