Comment comprendre le Q.I ?

 

par trèfle |

     

Comme tout quotient qui se respecte, le quotient intellectuel (Q.I.) est le résultat du rapport entre l'âge mental d'un sujet, déterminé par une série de tests, et son âge chronologique. La série de tests étant complètement empirique et ne faisant l’objet d’aucune loi scientifique prouvée, le Q.I. utilisé par certains comme moyen de classification peut être sujet à de nombreuses controverses

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Matériel:
  • -un enfant de 6 ans
  • -un pseudo-psychologue
  • -des cartes incompréhensibles
  • -des parents qui attendent

Étapes de réalisation

1.

Le QI classique sert à déterminer « l’age mental » de l’enfant. L’enfant va donc subir une série de tests, le plus souvent sous forme de carte où il faut trouver celle qui suit ou celle qui manque (le psychologue ne sait pas qu’à 6 ans, l’enfant sait déjà écrire) et marquer les points. Si l’enfant a dans son jeu la dame et le roi d’atout, en prononçant « belote et rebelote » il impressionera fortement le psychologue qui lui mettra 20 points de plus.

2.

Le QI standard sert à déterminer où se situe l’enfant par rapport à une moyenne déjà établie. Ainsi, pour des raisons historiques, le QI standard a été fixé à 100. Un écart type de 10 est alors admis, ce qui signifie que si votre enfant a un QI situé entre 90 et 110, vous serez heureux d’apprendre que votre cher bambin est catalogué comme « normal ». Le QI n’est donc qu’un indicateur et non un instrument de mesure tel que l’entend le monde scientifique.

3.

En effet, si votre enfant a tiré 4 Valets, qu’il a fait belote et re, qu’il a mis capot son psychologue, il aura alors un QI de 380 ce qui lui vaudra un internement immédiat dans un établissement spécialisé où sont enfermés tout les extra-terrestres !!

Chercher un article sur Comment fait-on