Comment avoir un enfant "autrement" ?

 

par mamytine74 |

     
Comment avoir un enfant "autrement" ?

Quand l'un des partenaires du couple se révèle stérile, ce n'est plus une fatalité. Des alternatives à l'adoption existent pour provoquer une grossesse, comme l'insémination artificielle ou la fécondation in vitro. Mais tous les couples n'ont pas accès à la procréation médicale assistée (PMA). C'est un parcours long et difficile, qui n'est pas garanti.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Démarches médicales

Étapes de réalisation

1.

L'accès à ces techniques cliniques et biologiques est très réglementé. Seuls les couples hétérosexuels, et vivant ensemble depuis deux ans au moins, peuvent en bénéficier.

2.

Ces solutions alternatives doivent être justifiées par un motif médical : infertilité de l'un des époux, risque de maladie transmissible, présence d'un enfant souffrant d'une maladie mortelle et incurable (dans le but de sélectionner un embryon conçu in vitro pour soigner l'enfant malade).

3.

L'insémination artificielle consiste à inséminer l'ovule de la femme avec le sperme du conjoint (quand celui-ci est insuffisamment concentré à l'état naturel, par exemple) ou avec le sperme d'un donneur anonyme.

4.

La fécondation in vitro (FIV) consiste à prélever un ovule féminin et à le faire féconder en laboratoire par le sperme du conjoint. L'ovule peut provenir de la mère ou d'une donneuse anonyme. La loi interdit que l'ovule d'une donneuse soit implanté dans l'utérus d'une autre femme. Quand la fécondation est réussie en laboratoire, l'embryon est implanté dans l'utérus de la future mère.

5.

Pour recevoir un don de sperme ou d'ovule, le couple doit donner son consentement devant un notaire ou devant le président du tribunal de grande instance. Ils acceptent en même temps le lien de filiation irrévocable entre eux et l'enfant à venir.

6.

Le don de gamètes est anonyme et gratuit, et aucun lien de filiation ne peut être établi entre le donneur et l'enfant.

7.

Si plusieurs embryons résultent de la fécondation in vitro, le couple peut demander qu'on les garde congelés pour une naissance ultérieure, en faire don à d'autres parents, permettre de les utiliser à des fins médicales, ou demander à stopper la conservation. Leur consentement doit être expressément recueilli.

8.

Ces pratiques médicales sont remboursées à 100% par l'assurance maladie quand la femme a moins de 43 ans, dans la limite de six inséminations artificielles et de quatre fécondations in vitro par grossesse désirée.

9.

Les couples qui souhaitent une PMA sont accompagnés par une équipe de médecins et de psychologues. Quand ils sont sûrs de vouloir aller au bout de leur démarche, ils doivent fournir un formulaire de consentement.

10.

La PMA est une démarche de longue haleine. Il faut aller à l'hôpital pendant plusieurs semaines et la fécondation n'est pas garantie. Certains couples doivent recommencer l'insémination ou la transplantation plusieurs fois. Certains n'aboutissent jamais.

11.

Les mères porteuses peuvent constituer une alternative moins traumatisante pour la femme qui souhaite un enfant, mais elles sont interdites en France. La législation de certains pays, comme l'Angleterre, la Grèce, les Pays-Bas, la Belgique, le Canada... l'autorisent. En France on prévoit de débattre sur la légalisation en 2010.

Sur le même thème

berindra

Comment bien vivre sa grossesse ?

La grossesse entraîne neuf mois de chamboulements physiques et psychiques. Hormone, prise de poids, saute d’humeur se mélangent avec la sensation de plénitude, la féminité accomplie, l’attente du bébé. Ces changements pourraient être bien véc

Titiana

Comment profiter de vacances à la montagne pendant la grossesse ?

Contrairement aux idées reçues, une femme enceinte peut très bien profiter de vacances à la montagne. Pour que tout se passe bien, il existe toutefois un certain nombre de précautions à prendre. Découvrez comment profiter de belles vacances à la m

miara

Comment amoindrir la douleur des seins pendant la grossesse ?

Durant les premiers mois de la grossesse, il est normal que les seins deviennent douloureux et qu’ils soient, de ce fait, très sensibles. Heureusement, il existe des petites astuces pour y remédier et amoindrir ainsi la douleur.

Chercher un article sur Comment fait-on