Comment connaître les propriétés médicinales du saule ?

 

par obiwan |

     

Le saule est un arbre commun dans l’hémisphère nord et est issu de la famille des salicacées. Ses feuilles sont caduques et ses fleurs libèrent, en été, des graines ressemblant à du coton.
Mais connaissez-vous l’utilisation du saule en médecine ?

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un saule
  • Son écorce
  • Des chimistes

Étapes de réalisation

1.

Dans l’Antiquité, l’écorce et les feuilles de saule étaient réputées pour leurs propriétés curatives.
L’écorce de saule guérissait les fièvres et semblait soulager de nombreuses douleurs.

2.

En 1829, le pharmacien-chimiste français Leroux réussit à extraire un principe actif du saule, la saliciline. Il put prouver les vertus antipyrétiques (qui combattent la fièvre) et antalgiques ( qui soulagent la douleur) de ces cristaux.

3.

Plus tard, après de nombreuses expériences faites par différents chimistes, la molécule d’acide acétylsalicylique fut mise au point.

4.

Molécule qui, après avoir été synthétisée, prit le nom d’Aspirine ! (nom propre déposé par les laboratoires Bayer.)

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Si l’un de vos enfants a la fâcheuse manie de tout mettre à sa bouche (jouets, balle du chien, cailloux…) dites-lui de ne surtout pas lécher l’écorce des saules !!! C’est dangereux !

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on