Comment élargir son vocabulaire en lisant des livres ?

Sartre l'a bien dit, les livres sont des briques qui nous construisent mais elles-mêmes faites de mots. La richesse de notre langue est d'autant plus de couleurs pour le poète, d'idées pour l'écrivain, d'arguments pour le discours. Le mot exprime une idée, le mot est une idée. Chaque idée aussi sauvage ou atypique soit-elle n'a pas son mot mais peut-être approchée par deux idées tangentes, deux mots proches.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Livres
  • Fiches papier bristol
  • Stylo bille

Étapes de réalisation

1.

Aussi est-il important de connaître un large éventail de mots et synonymes pour non seulement se faire comprendre mais également comprendre l'autre. La méthode suivante va nous permettre d'ouvrir de façon progressive notre vocabulaire pour ne plus sentir comme une contrainte certaines lectures ou conversations jugées difficiles.

2.

Munissez-vous de fiches bristol (format 75x125 mm par exemple) et d'un stylo bille; le papier bristol étant plus épais, il résistera mieux aux affres du temps. Placez près de vous votre dictionnaire favori, les dictionnaires de poche sont pratiques mais limités, les dictionnaires encyclopédiques sont eux plus loquaces mais lourds. Optez pour un dictionnaire de taille moyenne si vous le pouvez, vous aurez inconsciemment l'envie d'y revenir sans devoir faire un échauffement olympique au préalable.

3.

Comment lisez-vous ? Il y a plusieurs types de lecteurs: ceux fondant sur l'intrigue, passant sur la définition de certains mots dits "savants" les jugeant peu nécessaires à la compréhension, d'autres qui au contraire analyseront le lustre de chaque expression pour en faire sauter l'armure ou ceux qui d'un rythme décidé prendront également le temps de quelques recherches.

4.

Vous voici devant votre livre face un mot inconnu, ce mot peut aussi bien faire partie d'une description secondaire que du sens premier d'une phrase pleine de signes (ces mots directeurs qui permettent la compréhension du sens), efforcez-vous de regarder systématiquement la définition des mots que vous ne connaissez pas et faîtes un résumé sur une fiche bristol en notant un ou deux synonymes au début et pourquoi pas l'étymologie.

5.

Votre dictionnaire est ouvert à la page de ce mot qui vous a cruellement arraché à l'intrigue mais ne le fermez pas et lisez les définitions des autres mots sur ces mêmes deux pages; notez ceux qui vous intéressent sur votre fiche (mot/ synonymes/ définition) ainsi que les noms propres sur une autre fiche (nom/ dates / faits/ oeuvres). Utilisez cette dernière comme marque-page dans votre dictionnaire ce qui au fil du temps le cloisonnera en parties dont vous mesurerez plus facilement le contenu.

6.

Utilisez la fiche de noms communs comme marque-page du livre que vous lisez et parcourez cette fiche à chaque fois que vous ouvrez votre livre, tous ces mots nouveaux s'imprimeront insensiblement dans votre esprit. Une fois la fiche remplie, utilisez-en une autre que vous placerez par exemple à la fin du livre au chapitre des notes ou des commentaires. Vos livres et vos dictionnaires s'égrèneront de toutes ces pétales de bristol qui vous rappelleront ce que vous avez lu et y avez appris.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les idées des grands auteurs sont d'une actualité déconcertante. Vous tourner vers ce passé luxuriant de culture ne signifie pas s'isoler du monde qui nous entoure mais plutôt d'en voir les prémices. Si vous êtes habitué(e) à des lectures simples pour passer le temps, essayez de lire au début des auteurs comme Maupassant ou Dumas pour aller progressivement vers Balzac, Flaubert ou Hugo qui multiplient les registres lexicaux.

Cette méthode est également efficace dans l'apprentissage d'une nouvelle langue ou les principales difficultés résident dans la structure de la grammaire et l'acquisition d'un vocabulaire de base; les subtilités de la langue nouvelle ne se dévoileront qu'avec du temps et la possibilité de comparer avec les connaissances de votre langue natale.

Sur le même thème

steinberg

Comment fait-on pour savoir quand employer la virgule en français ? (Syntaxe)

La virgule se place partout, on l'utilise à tout va, mais on ne sait jamais vraiment pourquoi ici et pas là... Voici tous les secrets autour de la virgule !

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut utiliser -a ou -à en français ? (Orthographe)

Qu'il s'agisse du verbe avoir, de l'auxiliaire ou encore de locutions latines, l'emploi de -a en français est très fréquent, et il n'est pas rare de voir des fautes un peu partout. Voici les règles et les astuces qui vous permettront de ne plus jamais

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut écrire -ce ou -se en français ? (Orthographe)

Les règles de base pour ne plus jamais confondre en français, l'utilisation de -ce et celle du pronom réfléchi -se.

Chercher un article sur Comment fait-on