Comment protéger les cultures contre les différentes mouches ?

 

par trèfle |

     
Comment protéger les cultures contre les différentes mouches ?

Les larves (asticots) de différentes mouches sont très nuisibles aux cultures. Les tissus attaqués se décomposent. Il existe plusieurs espèces de mouches. Comment lutter contre chacune d’entre elles ?

Étapes de réalisation

1.

La mouche des semis : Les larves de cette mouche provoque de sérieux dégâts aux semis de haricots en attaquant les graines en germination.
Ne pas trop enterrer les graines afin d’obtenir une levée rapide avant que les larves n’aient eu le temps d’attaquer.
A titre préventif, enrober les graines avec une poudre à base de lindane.

2.

La mouche du chou : Les larves s’introduisent dans les racines des navets et des radis. Elles envahissent aussi le collet des jeunes plants de chou ; ils prennent alors une teinte violacée, flétrissent et meurent.
Lutte : arroser les semis avec une bouillie contenant du lindane ou du bromophos

3.

La mouche de la carotte : les larves creusent des galeries dans la racine de la carotte provoquant leur pourriture et un rougissement suivi d’un flétrissement du feuillage.
Lutte : Traiter le sol au trichloronate avant de semer ou arroser avec une bouillie insecticide à base de bromophos

4.

La mouche de l’oignon : Les larves se développent dans les bulbes d’oignons et d’échalotes ainsi qu’à la base des poireaux. Elles provoquent le jaunissement et la pourriture des bulbes.
Lutte : En prévention traiter le sol au trichloronate ou arroser avec une bouillie à base de lindane

Chercher un article sur Comment fait-on