Comment protéger les semis des oiseaux ?

 

par trèfle |

     

Le temps en Mars varie considérablement d’un jour à l’autre. De plus les mois de Mars présentent des écarts importants d’une année sur l’autre. Néanmoins, après la période hivernale s’amorce le départ de la végétation. C’est le début de la germination de certaines graines. Comment protéger ces semis contre les oiseaux ?

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Fil de coton noir.
  • Petits piquets
  • Triangle de bois
  • Clous

Étapes de réalisation

1.

Le principe étant d’empêcher les oiseaux à « picorer » les semis, sans leur nuire, il vous faudra un matériel de base très simple : Du fil de coton noir et des piquets.
Planter vos petits piquets de chaque côté de vos semis (tous les deux rangs) et croiser le fil de coton noir au dessus de vos rangs (pour former des croisillons) entre 5 et 10 cm du sol. Le fil sera tendu et presque invisible sur fond de terre.

2.

Pour protéger une surface plus importante, faites un coffrage de bois autour de vos semis et recouvrez votre plate bande avec du filet à maille fine ou du fil de coton noir. Prévoyez une hauteur suffisante pour que les oiseaux ne puissent pas piquer les plantes à travers la protection.

3.

Une autre façon de procéder pour protéger vos rangs de semis est de fixer un support solide à chaque extrémité du rang : soit un triangle de bois hérissé de clous sur lesquels vous tendez vos fils de coton noirs, soit un arceau de fils de fer sur lequel vous liez vos fils. Tendez vos fils noirs d’un point à l’autre du rang. Vos fils seront alors à des hauteurs différentes.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on