Comment composer son menu quotidien selon la chronobiologie ?

 

par mamytine74 |

     

La chronobiologie alimentaire, ou chrononutrition, adapte l'alimentation à l'horloge biologique. En tenant compte de l'activité des organes et des réactions du corps, la chrononutrition préconise la consommation d'aliments à des moments précis de la journée. Ce n'est pas un régime, mais une autre façon de s'alimenter. On peut manger de tout, sans se priver, et on maigrit ! Sans entrer dans les détails que pourra vous donner un nutritionniste spécialisé dans cette méthode, voici comment composer son menu chronobiologique quotidien.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Tous les aliments à des moments précis de la journée

Étapes de réalisation

1.

Le matin, le corps a besoin de carburant pour faire son travail quotidien de reconstruction cellulaire. Il faut lui donner du "gras", du "nourrissant". On mangera donc des lipides, sous forme de beurre, de fromages (non allégés); des protéines, avec de la viande, comme du bacon grillé, du jambon, une saucisse, du poulet ou des œufs, des produits laitiers : yaourt, fromage blanc, du pain, complet ou non, des céréales entières. On ne consommera ni sucre rapide (confiture, miel), ni fruit.

2.

A midi il faut continuer à donner de l'énergie au corps, mais sans exagérer : un seul plat, abondant et riche, suffira : poisson, viande ou œufs avec des sucres lents et des fibres. Par exemple un steak-frites (mais oui !), du pot-au-feu avec ses légumes, du poulet avec du riz, du canard aux lentilles. On peut y associer une petite salade verte en entrée mais pas plus. Pas de dessert.

3.

Le goûter, vers 17h, sera relaxant. Il va défatiguer le cerveau et préparer l'organisme au repos du soir. On mangera surtout des sucres rapides et des végétaux : chocolat noir, sorbets, noix, amandes, olives, crème de marron, avocat, compote et tous les fruits... Presque tout ce qui est déconseillé habituellement dans un régime...

4.

Le dîner n'est pas obligatoire, surtout après avoir pris un bon goûter. Si l'on n'a pas faim, on peut aisément le sauter, l'organisme ne s'en trouvera que mieux. Mais il peut être utile pour l'équilibre alimentaire car c'est là qu'on va manger des légumes frais (une assiette), des salades, et des protéines légères : jambon, poisson, fruits de mer. Petites portions et pas de dessert.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Cette méthode s'accorde avec l'adage populaire : petit-déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre, qui a fait ses preuves. Tant que l'équilibre alimentaire quotidien est respecté, on ne risque rien d'essayer !

Commentaires

Moi18 | 08/10/2012  

Régime chronobiologie

Nicoladze | 16/06/2012  

Attention aux oeufs riches en cholesterol tout de même.

Chercher un article sur Comment fait-on