Comment stocker les plantes médicinales ?

 

par trèfle |

     

Vous avez choisi, cueilli, séché vos plantes. Il vous faut maintenant savoir comment les stocker pour qu’elles ne s’altèrent pas mais qu’elles puissent être conservées dans les meilleures conditions. Comment stocker vos plantes ?

Étapes de réalisation

1.

Lorsque fleurs, feuilles, tiges racines sont parfaitement sèches vérifier une dernière fois qu’elles le sont parce que la moindre trace d’humidité déclencherait de la moisissure qui rendrait l’ensemble impropre à la consommation), conservez lez à l’abri de l’air et au sec.

2.

Pour ce faire, mettez les dans des sacs en papier, ou dans des boites de fer blanc, ou encore dans des bocaux de verre fermés par un bouchon ou un morceau de toile.
Si vous choisissez les bocaux de verre, rangez les dans un endroit sombre (dans un placard par exemple

3.

En effet, c’est la lumière ou la chaleur que l’on utilise pour que les plantes transfèrent leur principes actifs à de l’huile, du vin ou de l’alcool. En exposant les bocaux à la lumière ou à la chaleur, ils subiraient les effets de cette mystérieuse alchimie.

4.

Surtout, ne conservez jamais vos plantes dans des sacs plastiques : Des expériences ont démontré qu’ils entraînaient des modifications et que les végétaux qui y avaient séjourné, n’avaient plus la même efficacité.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on