Comment prévenir les infections après une nymphoplastie ?

La nymphoplastie ou labiaplastie est une chirurgie esthétique intime qui consiste en la réduction des petites lèvres. Sa cicatrisation est parfois soumise à des aléas, comme des infections, qu'il faut savoir éviter. Voici quelques conseils.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • De lingettes intimes
  • De serviettes hygiéniques

Étapes de réalisation

1.

Choisissez le bon praticien, la nymphoplastie est encore peu utilisée en France, d'une part en raison de la qualité intime de l'intervention et d'autre part en raison du peu de chirurgiens qui savent la pratiquer.

2.

A l'issue de la nymphoplastie vous serez soumise à des douleurs normales et à une gêne. Mais si cela devient trop important vous devez en avertir immédiatement votre chirurgien.

3.

Utilisez des produits d'hygiène intime antiseptiques prescrits par votre chirurgien. Pendant une dizaine de jours vous devrez vous nettoyer en douceur mais méticuleusement pour éviter les germes, vous devrez vous sécher au séchoir.

4.

Vous devrez vous laver avec une lingette après chaque passage aux toilettes.

5.

Si la nymphoplastie a notamment un but d'épanouissement sexuel, il faut passer par une période d'abstinence obligatoire pendant un mois après l'opération.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les serviettes hygiéniques serviront de pansements, votre chirurgien vous conseillera celles à acheter.

Mise(s) en garde :

Ne faites pas de sport pendant un mois après l'opération.

Chercher un article sur Comment fait-on