Comment faire payer un radin ?

 

par natlie73 |

     

Vous vous baladez avec votre prétendant mais, vous avez remarqué que lorsque vous faites du shopping avec lui, il vous sort son éternelle phrase « Zut, j’ai oublié mon portefeuille ». Ca va bien deux minutes….Lui aussi à le droit de casser un billet…Non, mais !!!!

Étapes de réalisation

1.

Une des ruses du radin consiste à se faire passer pour un moins riche que nous. Face à lui, on se retrouve à dégainer notre carte bleue plus vite que notre ombre. La prochaine fois, au moment crucial (une addition), on s’interroge mentalement : « et pourquoi je paierais encore »et on lâche : « Je t’ai dit que je n’avais pas eu d’augmentation cette année ? » et on laisse son portefeuille au chaud pour voir. Ca évite de se mettre en colère contre soi.

2.

Mis bout à bout vous avez déboursé pour lui l’équivalent du PIB de la Belgique (ou presque). D’où notre légitimité à en avoir ras la chapka. Commencez par le titiller sur des petites sommes et allez y à l’humour : « tu e signes une reconnaissance de dette… » ou « t’as encore oublié ton porte feuille ? » Jusqu’à ce qu’il craque en vous remboursant». c’est une première victoire.

3.

A mesquin, mesquin et demi. Quand les mots ne suffisent pas, passez aux actes. Et dans le genre peu scrupuleux mais efficace, enlevez tous les chèques de son chéquier avant le rendez vous. Au moment de payer, jetez vous sur l’addition d’un « je t’invite » enthousiaste, et là, oh trop dommage, on découvre un chéquier vide ! Je crois que tu vas devoir payer

4.

Faites comme lui, à savoir se diriger discrètement vers les toilettes au moment de l’addition, user du « tu peux m’avancer je te rembourse », lâcher « j’ai pas un sou sur moi » et prenez un air contrit devant votre paquet de cigarettes à moitié vide : « je peux pas t’en filer, il me reste juste de quoi tenir ce soir » ». C’est gagné si à son tour, il nous traite de radine.

5.

Jouez la psy. Genre Mireille Dumas « quand tu étais petit, t’as beaucoup manqué ? » Ou plus soft « tu ressens quoi quand tu sors un billet ? ». Pour lui faire comprendre qu’on a mesuré sa névrose et qu’on ne veut pas l’alimenter en euros. Vous pouvez lui conseiller de voir un psy, mais c’est payant. Ou ne plus le voir tant qu’il n’aura pas payé son coup car il y a des limites à tout.

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un Jules devenu zombie après les évènements du 21 décembre ?

La fin du monde a bel et bien eu lieu. Les survivants sont maintenant divisés en deux groupes: les zombies... et les autres. Par malheur, Jules fait partie du premier groupe. Il bave, il sent la mort, se décompose et laisse des lambeaux de chair partout

mariegrousset1

Comment expliquer la manière plutôt fantaisiste qu'ont les hommes de retourner leur veste dans certaines situations?

Parfois nos amis les hommes nous font bien rire... malgré eux le plus souvent d'ailleurs. Après mille et une belles paroles ils retournent leur veste, nous font la moue (et non l'amour) et, pire encore, osent nous faire culpabiliser! Mais comment expliq

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un feignant ?

Zzzzz... Lève toi paillasse !!! Hein ? Qui ? Qu'est-ce ? Zzzzzz... Définition d'un feignant : c'est lui qui dort mais c'est vous qu'il fatigue.

Chercher un article sur Comment fait-on