Comment gérer ses émotions ?

Comment gérer ses émotions ?

Comment gérer ses émotions pour être plus heureux et épanoui...
On peut considérer les émotions comme des mouvements temporaires ou récurrentes d'énergie mentale, qui apparaissent quand il y a une contradiction entre la programmation mentale existante et la situation extérieure ou intérieure.
Nous ne parlons pas ici de graves traumatismes, comme le deuil, le viol, la guerre, ou des troubles psychologiques pathologiques. Nous essayons d'apporter des éléments de compréhension pour que chacun arrive à garder son équilibre en vivant des émotions et à intégrer celles-ci dans le contexte de son évolution.

Étapes de réalisation

1.

Comment les émotions agissent-elles ?
Notre cerveau est composé de trois strates de développement, le cerveau primaire ou instinctif, le cerveau limbique ou émotionnel et le cerveau cortical. La sphère émotionnelle est située plutôt au milieu de la boîte crânienne, avec l'hippocampe et l'amygdale qui influencent l'hypothalamus, l'ordinateur responsable de la régulation du corps et des organes internes.
Une émotion plus forte engendre une déconnexion entre le cerveau limbique et la zone corticale, qui est responsable du contrôle de la personnalité et des capacités de prévision. Cela explique pourquoi on a l'impression de perdre tous ses moyens et d'être submergé par l'émotion. Ce processus est ensuite suivi d'un appel vers le cerveau instinctif. Ce sont donc les instincts qui vont conditionner nos réponses lorsque nous sommes débordés par une émotion.

2.

Notre attitude face aux émotions
Les émotions sont positives ou négatives, elles vont toujours par paires, l'amour et la haine, la joie et la tristesse, la peur et la sécurité, la colère et la tolérance. Comment peut-on considérer que dans sa vie, on va vivre seulement les côtés positifs et éviter toutes les expressions négatives, jalousie, agressivité, frustration, culpabilité, honte… qui font aussi partie de la Nature. Cela ne paraît pas très réaliste ! Et pourtant, c'est ce que nous faisons ! Les émotions positives sont valorisantes, nous les recherchons du fait de la recherche de plaisir. Par contre, nous fuyons les émotions classées comme négatives car elles nous bouleversent et remettent en cause notre valeur... C'est l'intellect qui refoule ce flot indésirable, il y a donc un grand danger de refoulement. Ou bien nous essayons de manipuler la situation génératrice de l'émotion : soit on se bat contre ce qui existe, c'est le réflexe de combat, soit on fait tout pour éviter le problème, c'est le réflexe d'évitement.

3.

La richesse émotionnelle
Les émotions sont au cœur de la vie et de la richesse que chacun peut exprimer en tant qu'être humain. C'est pourquoi le refoulement des émotions est si préjudiciable... Quand on est devenu adulte, les réflexes sont bien ancrés et le travail de libération est plus difficile.
L'amour est l'émotion la plus élevée avec la compassion. C'est avec l'émotion d'amour que nous apprenons tout ce qu'il nous faut savoir dans l'existence. Et c'est le plus souvent par amour que nous arrivons à nous dépasser, à nous ouvrir vers l'autre, vers le différent, à offrir le meilleur de nous-mêmes.

Commentaires

maman5 | 22/02/2010  

tres bien cette articles

Sur le même thème

xtiane

Comment se relaxer ?

Le stress quotidien, la vie trépidante, une course perpétuelle pour concilier travail, vie familiale et sociale... Tout cela finit par avoir un jour raison de notre équilibre nerveux. Aussi est-il bon de savoir se relaxer de temps à autre. Divers moye

mamytine74

Comment améliorer son Quotient Intellectuel ?

Une étude universitaire américaine a montré qu'il était possible d'améliorer son QI par quelques mesures quotidiennes simples, concernant la mémoire, l'activité physique et l'alimentation. Des résultats ont été visibles après deux semaines seul

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Pathologies