Comment définir les conduits de fumée ?

 

par trèfle |

     

Un conduit de fumée sert à évacuer les produits de combustion. Il doit résister à l’action chimique des différents produits de combustion et assurer le tirage nécessaire au fonctionnement des générateurs de chaleur. Il doit également résister à des températures pouvant varier de 200 à 400 °C.

Étapes de réalisation

1.

Un conduit de fumée est dit polycombustible lorsqu’il est destiné à évacuer les produits de combustion des appareils tels que les chaudières calorifères et poêles utilisant des combustibles usuels et destinés à chauffer des locaux ou à produire de l’eau chaude. Les combustibles usuels sont : le charbon, les fuels, les hydrocarbures liquéfiés, le gaz, le bois.

Un conduit de fumée est dit monocombustible s’il n’évacue qu’un seul de ces combustibles.

2.

Un conduit peut être intérieur, extérieur, isolé ou adossé.
Il est dit isolé lorsque sa stabilité aux efforts horizontaux n’est assurée par aucune liaison avec un mur.
Il est dit adossé lorsqu’il est autoporteur et lié à un support permettant de compenser les effets du vent, tout en laissant la libre dilatation du produit.
Il est dit accolé lorsque le conduit et le support sont solidaires sur toute la hauteur du conduit.

3.

La souche d’un conduit de fumée est constituée par sa partie hors comble ou hors terrasse.
Le couronnement marque la fin du conduit de fumée, généralement constitué par un ouvrage en béton ceinturant l’extrémité du conduit.
Le « convergent » est un appareillage installé au niveau du couronnement qui permet d’évacuer plus rapidement les fumées.
Le carneau est un conduit au tracé horizontal relié à un conduit de fumée.

Sur le même thème

Rédacteur06

Comment équilibrer un radiateur ?

Dans les maisons équipées d'une chaudière, il arrive que certains radiateurs soient moins chauds que d'autres. Il s'agit le plus souvent des radiateurs les plus éloignés de la chaudière. Cela signifie que le fluide caloporteur ne circule pas harmoni

pumaone

Comment ventiler sa toiture ?

Quand les premières crises de l'énergie ont encouragé les travaux d'isolation sous toiture, on a souvent cru indispensable de garnir de matériau isolant jusqu'aux égouts. Privé d'aération, la charpente devenait la proie des insectes xylophages. La

CFO Conseil

Comment installer un radiateur sèche-serviette

Le sèche-serviette électrique est le radiateur idéal pour la salle de bains. Son installation est relativement simple mais nécessite un appareil adapté vendu dans les magasins spécialisés : un boîtier de raccordement électrique équipé d’un c

Chercher un article sur Comment fait-on