Comment aider votre enfant à composer avec sa timidité ?

Comment aider votre enfant à composer avec sa timidité ?

L'enfant timide a tendance à entrer dans le confort de sa coquille, à s'isoler et à ne pas socialiser, attitude qu'il adopte pour éviter des situations intimidantes. Comment l'aider dès son jeune âge à vaincre, petit à petit, cette timidité paralysante qui, au fil du temps, deviendra de plus en plus invalidante? Voici des trucs bien simples pour vous aider à y arriver.

Étapes de réalisation

1.

Organisez des jeux en compagnie de petits copains à la maison, par groupe de deux pour débuter et augmentez graduellement le degré de difficulté, en passant à un groupe de trois, ensuite de quatre, etc. ...

2.

Prévoyez divers types de jeux, des jeux de société à l'intérieur à des jeux plus actifs ou sportifs à l'extérieur, à la maison, chez des petits copains ou dans un parc d'enfants près de chez vous. Vous habituerez ainsi votre enfant à vivre diverses situations, tant plaisantes que conflictuelles parfois, en compagnie de d'autres enfants.

3.

Pensez à graduer également le niveau d'âge des petits copains qui joueront avec lui. D'abord mettez-le en contact avec des copains plus jeunes, ensuite avec des enfants de son âge, et lorsqu'il aura atteint un plus haut niveau d'assurance, passez à la compagnie d'enfants, un tout petit peu plus âgés que lui... De cette manière, il prendre, petit à petit, plus confiance en lui et plus d'assurance en inter-relation avec les autres.

4.

Sachant que l'enfant timide redoute généralement les surprises, si vous attendez des gens à la maison, ou si vous devez sortir avec lui, là où il y aura d'autres gens, dites-le lui à l'avance; ainsi, il pourra se faire une préparation mentale de cette visite ou de cet événement et n'étant pas pris au dépourvu, il sera moins déstabilisé.

5.

Lorsqu'un enfant timide doit prendre la parole en public, lire un texte à haute voix à l'école, ou encore faire une présentation orale devant les copains de sa classe (sa hantise!), préparez-le, d'abord en le faisant répéter devant vous, ensuite devant vous, ses frères, y ajouter le jour suivant la présence de grand-maman et grand-papa, par exemple, etc.

6.

Éloignez-vous de lui un peu plus à chacune de ses répétitions, ainsi, vous lui apprendrez à projeter sa voix plus loin d'une fois à l'autre, à parler de plus en plus fort.

7.

Si sa timidité le rend malheureux, ne riez surtout pas de lui, faites-lui plutôt savoir que vous comprenez sa difficulté, l'aiderez tranquillement à la surmonter. Ce faisant, vous le valoriserez puisqu'il se sentira compris, respecté et aimé, malgré ce petit handicap.

Sur le même thème

Rédacteur06

Construire une cabane avec des branches

La cabane construite avec des branches d’arbres ramassées çà et là a toujours un parfum d’enfance, réminiscence d'un temps où les soucis et les contraintes n’étaient pas celles du monde adulte. Le principe et la technique sont ancestraux. Ce

Tam

Comment savoir si votre enfant est atteint de dysphasie ?

Votre enfant a des difficultés dans l'apprentissage du langage. Plusieurs causes sont possibles : déficit de l'audition, dyslexie, déficience intellectuelle, trouble du comportement... Mais il est aussi possible qu'il soit atteint de dysphasie. Ce trou

nathdeco

Comment fabriquer un casque de chevalier?

Les enfants adorent se déguiser, vous avez dû vous en rendre compte autant que moi ! Alors si un jour ils veulent jouer aux preux chevaliers, voici comment fabriquer vous-même un casque de chevalier qui vous permettra de faire plaisir aux bambins sans

Chercher un article sur Comment fait-on