Comment fait-on pour éliminer la douleur avec la PNL ?

La Programmation Neuro-Linguistique, une technique de psychologie appliquée reconnue, vous propose de vous débarrasser de migraines, maux de ventre et autres en quelques secondes et de façon très simple, par un petit jeu de visualisation créatrice.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • votre imagination

Étapes de réalisation

1.

Lorsque vous pensez à la douleur que vous ressentez, quelle image voyez-vous dans votre esprit ? Cette sensation est-elle pesante ? Imaginez que votre douleur ait une apparence et que vous puissiez la décrire, quelle serait-elle: petite, grande, sombre, lumineuse, lourde, légère...

2.

Maintenant que vous avez donné une image à votre douleur, que vous pouvez imaginez cette dernière, sortez-la de vous. S'il s'agit d'une grande masse lumineuse et pesante, par exemple, voyez en esprit cette masse sortir de votre corps, de la même manière qu'un fantôme passerait à travers un mur.

3.

Avec les mains, poussez cette masse imaginaire loin de vous, à plusieurs mètres.

4.

Regardez la masse qui représente votre douleur et voyez-la changer de forme, sous vos yeux, et prendre la forme d'un petit ballon.

5.

Regardez le ballon s'envoler dans le ciel, de plus en plus haut. Plus il s'envole, et plus votre véritable douleur disparaît. Le ballon est alors si haut que vous ne le voyez même plus. Dès lors, votre douleur disparaît totalement elle aussi.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si cela peut vous sembler difficile de visualiser, dites-vous que l'important est d'imaginer à votre manière. Inutile que vous ayez des images parfaitement claires.

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment faire le bien avant Noël ?

À l'approche des fêtes de Noël, on a qu'une envie : être un ange. Qu'on soit enfant ou adulte, il y a toujours une part d'entre nous qui croit au Père Noël. Et franchement, qui a envie de se retrouver sur sa liste noire ?

spectrakia

Comment gérer l'anxiété qui domine notre vie ?

Parfois, il arrive des inquiétudes extrêmes, des phobies, on a souvent l'impression d'avoir peur inutilement. C'est tout à fait normal d'être craintive de temps à autre ce qui ne l'est pas c'est quand l'anxiété devient dominante pour notre vie quot

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Psychothérapie