Comment fait-on pour communiquer efficacement grâce au Méta-Modèle ?

La Programmation Neuro-Linguistique, une technique reconnue de psychologie appliquée, nous enseigne la manière dont nous devons nous exprimer dans notre vie quotidienne. Nous exprimer selon le Méta-Modèle nous permet de bien nous faire comprendre, d'être éloquent, mais aussi d'avoir une pensée saine. Apprendre à s'exprimer ainsi permet d'ouvrir nos possibilités et de voir le monde de manière plus objective. Cette méthode se présente sous forme de quatre aspects de notre communication qui nous induisent en erreur, et nous aide à reformuler nos manières de nous exprimer.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Votre imagination

Étapes de réalisation

1.

Repérez les distorsions: Nous déformons la réalité avec notre manière d'en parler, et cela a des conséquences sur notre mental. Par exemple, lorsqu'on dit: " "Je suis vraiment débile!" il s'agit d'une distorsion: vous n'êtes pas un "débile mental", vous avez toute votre tête; même si vous dites cela sur le coup de la colère parce-que vous avez fait une erreur, il s'agit d'une distorsion de la réalité.

2.

Les généralisations. Par exemple, lorsque vous dites: "Je ne suis bon à rien!", vous généralisez un comportement. or cela est faux, vous savez bien qu'il y a des domaines, au moins un, dans lequel vous êtes bon. Encore une fois, lorsque vous faites une généralisation, rectifiez votre phrase et dites plutôt: "Je n'ai pas réussi cela."
De même, si vous dites: "Je ne peux pas faire cela", vous généralisez un comportement. Il est plus juste de dire: "Je peux faire cela, mais si je la fais, ceci peut se produire..." Cela vous ouvre de nouvelles possibilités.

3.

Les omissions: lorsque vous ne voyez que ce que vous voulez voir. Par exemple si vous dites: "Ces gens étaient tous en train de se moquer de moi", alors que ce n'était pas le cas de certains individus; votre inconscient, obnubilé par les moqueries, n'a même pas enregistré le fait que certaines personnes ne faisaient pas partie du lot.

4.

Les présuppositions: Lorsque vous présupposez des choses sans aucun fondement, dans la mesure où vous ignorez la vérité.
Par exemple: "Untel me déteste." Vous ne pouvez pas savoir s'il vous déteste car vous n'êtes pas dans sa tête. Vous pouvez constater des faits, mais pas en tirer des conclusions personnelles sans véritable preuve, c'est absurde.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Nul ne peut bien entendu s'exprimer parfaitement sans jamais utiliser de généralisations, d'omissions, de distorsions ou de présuppositions. C'est impossible. Néanmoins, nous pouvons nous entrainer à le faire du mieux que nous pouvons, afin d'affiner notre langage et par la même notre perception de la réalité.

L'idéal est de s'entrainer à parler, mais aussi à penser selon le Méta-Modèle. Cela nous permet, quelque part, d'être notre propre thérapeute, car il nous aide à voir la réalité objectivement.

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment faire le bien avant Noël ?

À l'approche des fêtes de Noël, on a qu'une envie : être un ange. Qu'on soit enfant ou adulte, il y a toujours une part d'entre nous qui croit au Père Noël. Et franchement, qui a envie de se retrouver sur sa liste noire ?

spectrakia

Comment gérer l'anxiété qui domine notre vie ?

Parfois, il arrive des inquiétudes extrêmes, des phobies, on a souvent l'impression d'avoir peur inutilement. C'est tout à fait normal d'être craintive de temps à autre ce qui ne l'est pas c'est quand l'anxiété devient dominante pour notre vie quot

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Psychothérapie