Comment comprendre qui étaient les sophistes ?

En Grèce ancienne, au Ve siècle av. J.-C., certains individus enseignaient l'art de l'éloquence, de convaincre les autres et de discourir aussi bien longuement que brièvement sur n'importe quel sujet de discussion -ils étaient appelés les sophistes. Platon, notamment fait souvent référence à eux dans ses ouvrages à travers son personnage Socrate, qui semble penser que les sophistes sont des manipulateurs qui se donnent l'apparence de philosophes, mais dont les discours sont vides. Cet article vous invite à découvrir qui étaient ces mystérieux individus et quel était leur rôle au sein de la Grèce ancienne.

Étapes de réalisation

1.

Selon les dires des sophistes, la vertu peut s'enseigner: si un individu possède une qualité telle que celle de s'exprimer avec éloquence, celle-ci peut tout à fait s'apprendre. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les sophistes vivaient des leçons qu'ils donnaient. Leur présence était très recherchée, et leurs cours onéreux étaient demandés dans la mesure où ils permettaient à leurs élèves de pouvoir être influents dans le domaine de la politique. Précisons qu'à cette époque-là, en Grèce, le logos, c'est-à-dire le discours, était d'une très grande importance, et que chaque individu trouvait son plus grand rôle dans la politique, puisque chacun devait s'exprimer au sein de la communauté.

2.

Les sophistes apportaient principalement de l'importance à la persuasion dans un discours, bien moins qu'à la vérité; c'est pour cela que les philosophes critiquaient leurs paroles qu'ils jugeaient vides, même si tout le monde était pendu à leurs lèvres. Les sophistes étaient en effet capables de discourir sur n'importe quel sujet et de convaincre une personne d'une chose, aussi bien que de son contraire. Leurs discours étaient souvent très longs.

3.

Les sophistes avaient beaucoup de succès auprès des foules, et étaient toujours très entourés, de disciples notamment, de personnes qui les admiraient et les écoutaient longuement, dans l'espoir d'apprendre leur savoir-faire en matière d'éloquence et de persuasion -ce qui représentait pour eux un pouvoir immense. Un exemple de célèbre sophiste est Protagoras, que nous retrouvons dans les écrits suivants de Platon:
-Protagoras
-Théétète

Chercher un article sur Comment fait-on