Comment connaître les trois formes de lois morales de Locke ?

Selon le philosophe Locke (1632-1704), le bien ou le mal ne sont déterminés qu'en fonction de ce qui me procure joie, plaisir, ou au contraire douleur. C'est la raison pour laquelle les lois morales doivent être liées à la récompense ou à la punition. Ce sont ces lois morales, qui sont au nombre de trois, que cet article vous propose de découvrir.

Étapes de réalisation

1.

Le premier genre de loi morale est la loi divine.
Cette loi concerne l'idée que Dieu récompense certaines actions telles que la venue en aide aux pauvres, l'honnêteté, la prière -par la promesse du paradis- et punit les pêchés des hommes, qu'il s'agisse de la trahison ou du meurtre -par l'enfer. Ainsi, certaines actions sont liées à une récompense, et d'autres à un châtiment.

2.

Le deuxième genre de loi morale est la loi civile.
Il s'agit de l'ensemble des lois, règles imposées par l'Etat et que le citoyen doit respecter; sous peine d'être puni -par exemple par la prison.

3.

Le troisième et dernier genre de loi morale est la loi de l'opinion publique.
Cette loi fait référence à l'opinion publique, qui classe certaines actions dans la catégorie "bien" et d'autres dans la catégorie "mal". Pour cette loi, il ne s'agit pas de récompense ou de punition, mais de choses similaires: des actions jugées "bonnes" entrainent autour de nous le respect, la considération, tandis que des actions jugées "mauvaises" entrainent le mépris et la mise à l'écart.

Chercher un article sur Comment fait-on