Comment cultiver le seringat ?

 

par pacific2 |

     

Le seringat, ou philadelphus, est également appelé « jasmin des poètes ». Cet arbuste à la splendide floraison printanière est en effet l’un des plus appréciés pour son parfum.
Sa culture est facile, et il existe des variétés pour toutes les situations, y compris les petits jardins ou même la culture en pot pour les sujets de petite taille.

Étapes de réalisation

1.

Le seringat fleurit au printemps, durant les mois de mai et de juin. Sa floraison s’épanouit en une multitude de petites fleurs blanches, simples ou doubles selon la variété, fortement parfumées.
L’arbuste peut atteindre une hauteur comprise entre 1,2 m et 3 m, toujours selon la variété.

2.

Le seringat est très rustique, jusqu’à -25°, et tolère à peu près tous les sols, pourvu que les taux d’acidité ou de calcaire ne soient pas trop prononcés.
Les sols trop riches favorisent le feuillage au détriment de la floraison, il n’est donc pas nécessaire de nourrir le sol.
Les sols trop humides devront être améliorés par une couche de drainage à la plantation.
L’exposition peut aller du plein soleil à la mi-ombre.

3.

Le seringat peut être placé au jardin en sujet isolé, aussi bien qu’en arrière-plan de massif ou en haie champêtre. Sa floraison blanche pourra être mise en valeur par un arrière-plan composé d’essences au feuillage vert foncé.

4.

L’entretien du seringat est très simple, et se limite à une taille par an afin de lui conserver une belle floraison.
Cette taille s’effectue juste après la floraison, et consiste à enlever une bonne partie des rameaux ayant porté des fleurs, au dessus des ramifications munis de jeunes pousses. Ce sont elles qui fleuriront l’année suivante.
Au-delà de l’année suivant sa plantation, il n’est pas nécessaire d’arroser le seringat, sauf en cas de sécheresse.

5.

Le seringat se multiplie fort bien par bouturage.
Prélevez vos tiges en été. Faites-les hiverner sous châssis froid, puis gardez-les en pépinière toute la belle saison. Elles seront prêtes à être mises en place à l’automne suivant.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on