Comment utiliser l’estragon ?

Comment utiliser l’estragon ?

L’estragon est une plante aromatique vivace originaire d’Asie centrale et du Moyen-Orient. Ce petit buisson de 50 à 80 cm est pourvue de feuilles fines de 2 à 5 cm de long, linéaires, d’un ton oscillant entre le vert et le gris. La floraison en petites fleurs passe presque inaperçu.
On cultive principalement la forme type qui est la plus parfumée.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Nom botanique : Artemisia dracunculus
  • Synonymes : herbe dragon, armoise âcre, serpentine
  • Famille : Astéracées
  • Parties utilisables : feuilles et extrémités des pousses
  • Aromathérapie : disponible en HECT

Étapes de réalisation

1.

Culture : Vous pouvez obtenir l’estragon par division de touffe ou bouturage.
Au jardin, offrez-lui une situation ensoleillée mais non brûlante. Préférez un sol frais, riche et bien drainé pour permettre une meilleure production.
Pensez à couper régulièrement les tiges pour favoriser l’apparition de nouvelles pousses. Vous aurez ainsi une plante plus étoffée.
L’estragon est une plante vivace, mais elle craint tout de même les grands froids. Si vous habiter une région à risque, penser à pailler le pied durant l’hiver.
L’estragon se comporte très bien en pot bien drainé et fertilisé. Pensez à l’arroser régulièrement.

2.

Récolte : Vous pourrez récolter dès que la plante se sera installée. Prélevez les tiges au fur et à mesure de vos besoins.
En fin d’automne, couper toutes les tiges pour protéger au mieux la plante. L’opération vous permettre aussi de faire votre récolte pour les mois à venir.

3.

Conservation : Le parfum de l’estragon ne résiste pas au séchage. Le plus simple reste la congélation. Protégez vos tiges dans un sac de congélation hermétiquement fermé.

4.

Point de vue santé : l’estragon stimule l’appétit et favorise le bon fonctionnement de l’estomac.
Il est préconisé en cas de flatulences car il c’est un antifermentaire.
L’estragon est reconnu pour être un antispasmodique puissant. Il sera très efficace pour traiter colite, spasme digestif et hoquet. Vous pourrez aussi l’utiliser pour les règles douloureuses.
L’estragon est aussi un antiallergique naturel qui est surtout efficace pour les troubles respiratoires.

5.

L’estragon est l’un des constituant principaux de la sauce béarnaise.
Quelques feuilles apporteront du mordant à vos salades. Il se plaira merveilleusement sur vos poissons et sur vos viandes grillées.
L’estragon accompagnera aussi avantageusement vos vinaigres et huiles de table.
Pensez à l’omelette à l’estragon qui apportera un brin d’inattendu.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

L’estragon est riche en fer et en manganèse et contient de la vitamine K.

Mise(s) en garde :

Oublié l’estragon russe (Artemisia dracunculoides) qui manque singulièrement de parfum.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on