Comment utiliser le romarin ?

Comment utiliser le romarin ?

Le romarin est une plante aromatique vivace originaire d’Europe méridionale. Cet arbrisseau peut atteindre 2 m de haut. Il est pourvu de feuilles étroites, pointues et persistantes de 3 à 5 cm de long, d’un vert sombre au-dessus et grisé au-dessous. La floraison en petites fleurs bleutées ou violacées s’épanouit de mai à juillet.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Nom botanique : Rosmarinus officinalis
  • Synonymes : Encensier, herbe aux couronnes, rose marine, rose de Marie
  • Famille : Lamiacées
  • Parties utilisables : feuilles
  • Aromathérapie : disponible en HECT

Étapes de réalisation

1.

Culture :

Vous pouvez obtenir le romarin par bouturage.
Au jardin, offrez-lui une situation très chaude et ensoleillée. Choisissez un sol bien drainé, même pauvre, caillouteux et sec, ce qui le rendra plus parfumé. Souvenez-vous que le romarin est issu des terrains rocailleux du pourtour méditerranéen !

Le romarin se comporte bien en pot à condition d’apporter une bonne quantité de sable qui lui fournira un substrat bien drainé.
Le romarin craint le froid. Protégez-le durant l’hiver si nécessaire.

2.

Récolte :

Prélevez les feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Pensez à garder les tiges lorsque vous procédez à une taille.

3.

Conservation :

Le romarin est plus parfumé lorsqu’il est séché. Mais vous pouvez tout de même l’utiliser frais. Gardez ensuite les feuilles à l’abri dans un pot hermétique.

4.

Point de vue santé :

Le romarin fluidifie les mucus et réduit les écoulements de liquides des muqueuses. Il aide à lutter contre les infections respiratoires de la sphère ORL supérieure.
Le romarin agit aussi sur les troubles de la digestion et notamment ceux liés aux disfonctionnement de vésicule biliaire.

Le romarin intervient sur les soucis de fatigue nerveuse, psychologique ou musculaire. En compresse, il réduit les problèmes circulatoires périphériques, les rhumatismes et l’arthrite.

5.

En cuisine :

Le romarin est un des constituants du bouquet garni.
Il s’utilise dans les sauces, les ragoûts, les marinades et sur les viandes grillées.
Pensez à ajouter quelques branches de romarin sur le barbecue pour parfumer l’air aussi bien que les mets.

Le romarin est aussi utilisé pour aromatiser les produits cosmétiques, les boissons, les bonbons, les desserts.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Le romarin est une plante mellifère qui permet aux abeilles de produire le miel de Narbonne.

Mise(s) en garde :

Le romarin peut provoquer des irritations cutanées pour les personnes ayant une peau sensible.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Faire pousser le sandersonia

Le sandersonia est une jolie plante à fleurs, en forme de grelots de couleur jaune ou orange qui se renouvellent régulièrement durant l'été. Elle embellit jardins et balcons. Elle demande peu de soins et peut être cultivée à l'intérieur.

Sabine la jardinière

Planter des sparaxis

Le sparaxis illumine les jardins, balcons et terrasses grâce à ses fleurs étoilées aux couleurs chaudes, variées et multicolores. On peut faire de très jolis bouquets avec le sparaxis. En outre, sa culture est très facile.

Sabine la jardinière

Planter la rue officinale

La rue officinale est une plante condimentaire idéale pour les jardiniers, mais aussi pour les cuisiniers. En effet, elle aromatise parfaitement les salades, certaines viandes, les ragoûts, mais aussi les sauces, voire des liqueurs.

Chercher un article sur Comment fait-on