Comment comprendre le code de notation en gymnastique artistique ?

 

par kalinka€ |

     

La gymnastique artistique est une discipline sportive qui consiste à réaliser des enchaînements de figures acrobatiques sur différents agrès. Cette discipline regroupe un certain nombre d’épreuves. Si chacune d’entre elles présente ses spécificités, on peut tout de même identifier une constante : le système de notation. Détails...

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - Code de pointage
  • - Fédération Internationale de Gymnastique

Étapes de réalisation

1.

La notation en gymnastique artistique est dictée par le code de pointage établi par la fédération internationale de gymnastique. Il est révisé en général après chaque olympiade et vise à attribuer des notes objectives aux différents gymnastes.

2.

Deux jurys évaluent et attribuent chacun une note à l’enchaînement de figures réalisé par un gymnaste. L’addition des deux notes obtenues forme alors la note finale.

3.

La note A renvoie au contenu de l’enchaînement réalisé. Elle est déterminée selon 3 critères :
- Valeur de difficulté (A = 0.1 point à G = 0.7 point) : chaque élément acrobatique possède une note de difficulté.
- Valeur de combinaison : attribution de points supplémentaires en cas de combinaison d’éléments.
- Exigences de groupes d’éléments : exécution de figures parmi 5 groupes d’éléments à chaque agrès = 0.5 point par élément.

4.

La note B évalue elle la performance globale du gymnaste en fonction de la composition de l’enchaînement, des fautes réalisées, de la prestation esthétique…
Cette note est déterminée en partant d’une note maximale de 10 points à laquelle on retire un certain nombre de points.

Ex. Une chute entraîne une pénalité de 0.8 point.

5.

Ce système de notation est valable pour tous les agrès sauf le saut de cheval.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Evénements sportifs