Comment planter un rosier liane au pied d’un arbre ?

 

par pacific2 |

     
Comment planter un rosier liane au pied d’un arbre ?

Vous avez un vieil arbre sec dans votre jardin et souhaitez lui offrir une seconde vie en lançant un rosier liane à l’assaut de ses vieilles branches ? C’est une bonne idée !
Il est également possible de faire grimper un tel rosier dans un arbre en bonne santé, car vous pourrez ainsi profiter de la floraison du rosier au printemps, et du feuillage de l’arbre le reste de la saison.

Étapes de réalisation

1.

Les rosiers lianes sont des variétés bénéficiant généralement d’une excellente santé. Ils sont très vigoureux et peuvent grimper très haut, aussi ne faut-il les planter qu’au pied d’arbres présentant un développement déjà important.

2.

Le seul reproche qui peut être fait aux rosiers lianes est que la plupart ne sont pas remontants, c’est-à-dire qu’ils ne fleurissent qu’une fois dans l’année, au printemps. Mais alors, de façon très spectaculaire !
Cependant, il existe quelques sujets remontants (qui refleurissent toute la saison), à choisir dans le cas où vous souhaitez fleurir un arbre sec. Choisissez par exemple :
Rouge : « Guirlande fleurie »
Jaune : « Mermaid »
Rose : « Roville », « New dawn », « Mme Solvay »
Blanc : « Thalia »
Blanc rosé : « Delacroix »

3.

La période la plus favorable pour la plantation est l’automne, au moment où la végétation entre en repos, et où la sève se concentre dans le système racinaire.
Creusez votre trou de plantation à 50cm minimum du tronc de l’arbre, en l’orientant vers un côté ensoleillé. Le trou doit être trois fois plus large et plus profond que la motte du rosier. Vous devrez probablement jouer avec les racines de l’arbre ; n’hésitez pas à tailler les plus fines au sécateur pour vous frayer un passage, ce sera sans dommage pour l’arbre.

4.

Hydratez les racines de votre rosier, en trempant la motte avant plantation, ou en retaillant les racines abimées si vous avez acquis un rosier à racines nues, avant de le praliner (trempez ses racines dans un mélange de terre et d’eau de façon à les napper de boue).

5.

Pour combler votre trou, prévoyez un mélange composé de deux tiers de terre de jardin et un tiers de compost ou terreau de plantation. Ajoutez une fumure et travaillez bien le tout.
Commencez à comblez le trou, puis placez-y votre rosier de manière à ce que son point de greffe arrive à la surface du sol. Il est important de ne pas enterrer celui-ci afin de ne pas provoquer le départ de gourmands.
Tassez légèrement et arrosez abondamment.
Paillez le pied du rosier.

6.

Prévoyez des tuteurs les premières années afin de guider les branches de votre rosier vers les branches les plus basses de l’arbre. Il grimpera ensuite tout seul !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Afin d’aider votre rosier liane à ne pas subir la concurrence du système racinaire de l’arbre dès la plantation, vous pouvez placer le rosier dans son trou de plantation logé dans un conteneur sans fond. Vous pourrez enlever le conteneur au bout d’un an en le découpant sur les côtés, votre rosier sera alors plus solide.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on