Comment reconnaître la faune auxiliaire du jardin ?

 

par pacific2 |

     
Comment reconnaître la faune auxiliaire du jardin ?

La plupart des insectes, oiseaux et petits rongeurs, hôtes de nos jardins, y sont d’une grande utilité.
Des questions se posent parfois, notamment autour de certains insectes et rongeurs, sur l’intérêt de les tolérer au jardin…
Comment reconnaître la faune utile ? Voici quelques exemples :

Étapes de réalisation

1.

Insectes :
Les abeilles, les guêpes, les bourdons sont les principaux insectes pollinisateurs, indispensables à la fécondation des plantes.
Les perce-oreilles font certes parfois quelques dégâts (boutons de fleurs), mais dévorent aussi chenilles, mouches, petits escargots et pucerons.
Les anthocorides, une espèce de punaise, mangent les pucerons et de petites chenilles.
Les pucerons sucent certes la sève des plantes. Mais ils participent au processus de fécondation des plantes : un jardin sans pucerons serait menacé de stérilité !
Les guêpes se délectent de nombreux parasites, dont les chenilles.
Les staphylins, une espèce de coléoptère, se nourrissent de limaces, d’araignées et d’autres petits invertébrés.
Les coccinelles font une large consommation de pucerons.

2.

Oiseaux :
La plupart se nourrissent d’insectes, de larves, de chenilles, de limaces et d’escargots.
Les mésanges sont par exemple spécialisées dans la capture des vers des fruitiers et des pucerons.
Les rapaces diurnes et nocturnes ajoutent les petits rongeurs à ce menu.

3.

Petits mammifères :
Les musaraignes se nourrissent d’insectes, de vers blancs et de larves diverses.
La belette dévore divers petits rongeurs, insectes et escargots.
La taupe aère et ameublit le sol, et se nourrit de nombreux prédateurs de plantes cultivées.
Le hérisson se régale d’insectes, de chenilles, de gastéropodes, de campagnols, d’œufs de serpent…
Les chauves-souris mangent de nombreux insectes, dont les parasites du bois.

4.

Reptiles :
Les orvets, et toutes les autres espèces de lézards, mangent de grandes quantités d’insectes.

Commentaires

elsa5 | 10/12/2013  

le hérisson mange aussi les croquettes du chat ainsi que la musaraigne et le rouge gorge, à heures différentes mais tout ce petit monde se régale

Sur le même thème

liliplume

Comment apprivoiser un hérisson ?

Le hérisson, qui visite ponctuellement nos jardins, peut être apprivoisé. Voici plusieurs conseils importants pour s'occuper de ce petit animal.

chrys27

Comment choisir la bonne litière pour son rongeur ?

La litière est très importante pour les rongeurs car elle sert à la fois de tapis, de matière absorbante, de matériau pour le nid et même parfois de nourriture. Chaque type de rongeur a des besoins particuliers, soit des copeaux de bois pour les sou

stylo

Comment laver un cochon de Guinée ?

Étant donné que le cochon de Guinée a de longs poils, il peut être difficile de le laver sans qu'il n'attrape froid. Il est donc primordiale de prendre toutes les précautions nécessaires pour le laver, tout en préservant sa santé. Si ce sujet vous

Chercher un article sur Comment fait-on